• Région - Une étape décisive - 07/2003

    ... certains parlent d’aéroport du Grand Ouest, rêvant d’inclure Poitou-Charentes dans la zone de chalandise, aucun moyen n’est mis en avant concernant des dessertes terrestres adaptées. Or, vu des Deux-Sèvres et de Poitiers, l’intérêt de s’y rendre est évident dès...

  • intermodalité - Troisième aéroport « parisien » - 07/2002

    ... que donnerait la mise en réseau des quatre aéroports du réseau T.A.A. : Notre-Dame des Landes, Mérignac, Blagnac et Saint-Exupéry (soit 12 régions concernées et une zone de chalandise de 30 millions d’habitants). Condition première : qu’ils soient tous rattachés au réseau ferroviaire.

  • France,performant - Pourquoi Bretagne et Pays de Loire vont soutenir prochainement la TAA - 07/2002

    ... gain de temps par un raccourcissement du trajet gare centrale-pont et un accroissement de la zone de chalandise. Coût : 7 milliards de francs pour une ville de province même si elle est la troisième de Suède (Marseille et Lyon attendent toujours la liaison ferroviaire qui doit relier leur...

  • intermodalité - Le troisième aéroport parisien est-il utile ? Ne vaut-il pas mieux mettre en réseau les grands aéroports de province ? - 04/2001

    ... l’importance de liaisons ferroviaires qui seules sont à même d’élargir au maximun la zone de chalandise de ces aéroports qui prétendent à un rôle intercontinental. C’est l’intermodalité parfaite. Desserte de ND des Landes : quel tracé ? Au vu de ce qui précède, il...

  • Région - Les Pays de Loire ? pas encore vraiment convaincus... mais des avis tranchés - 01/2001

    ... Ne convient-il pas de raisonner en termes de développement de ce dernier ? Objectif : élargir la zone de chalandise , or, sans la T.A.A., comment amener Caen et Poitiers à une heure. Sans la T.A.A., ces deux villes continueront de regarder vers Paris, et le nombre de 8 millions d’habitants...

  • Association - Projet et Action : l'indispensable cohérence - 10/2000

    ... aux aéroports majeurs (ND des Landes, Saint-Exupéry, Mérignac, etc...) d’élargir leur zone de chalandise, avec la route en la soulageant sur les grandes distances, avec les lignes ferroviaires existantes. La T.A.A. extirpe du virtuel les discours concernant la politique du transport.