Arc Atlantique,environnement,performance - La virgule de Sablé : 3,6 km en faveur du report modal !

Il fallait y penser : relier la branche Bretagne de la future LGV Bretagne-Pays de Loire à Sablé pour augmenter les fonctionnalités de ce système LGV de l’Ouest avec l’introduction de TRIA (Trains Rapides Inter-Agglomérations) préconisés par .

Dénommé Liaison Rapide Angers – Laval – Rennes (LRALR), ce projet, demandé par les régions Bretagne et Pays-de-la-Loire, est au stade de l’enquête publique avant de faire l’objet d’une DUP (Déclaration d’Utilité Publique).

Le matériel utilisé serait des ZTER pouvant circuler à 200 km/h, voire modifiées pour atteindre 220 km/h. Rappelons que les TRIA britanniques reliant le Kent à Londres sont assurés par du matériel Hitachi roulant à 225 km/h.

Enjeux en termes de temps de parcours ferroviaires sur les principales relations intéressant l’axe (RFF 2010) :

ORIGINE/DESTINATIONTemps de parcours
moyen fer actuel
ROUTEAvec virgule+LGV300
sans arrêt à Vitré et Sablé
Avec virgule+LGV200
arrêt Vitré et Sablé
Nantes-Laval  2h141h581h051h21
Angers-Rennes  2h112h1h051h25
Angers-Laval  1h311h1129’44’

Le rail, aujourd’hui absent de ces relations, peut revenir en force en offrant des temps globaux de porte à porte satisfaisants par rapport à la route : 1h45 à 2h01 sur Nantes-Laval, 1h50 à 2h10 sur Angers-Rennes et 1h04 à 1h19 sur Angers-Laval.

Gains de trafic selon les scénarios étudiés

ScénarioCentral 8 ARCentral 8 ARHaut 12 ARHaut 12 ARRapide 8 AR
VitesseV200V200V225V225V300
Tarification voyageurTERmajoréeTERmajoréeTER
Trafic en voy/an340 000287 000440 000340 000390 000
Dont reportés de la route66,00% 64,00%  
Dont induits34,00% 36,00%  
La virgule de Sablé

soutient ce projet en tant qu’outil efficace au service du report modal : 64 à 66% des voyageurs supplémentaires viendront de la route.

UNE QUESTION :

Pourquoi ce que RFF trouve possible dans le Grand-Ouest ne le serait pas sur des relations TRIA Limoges-Poitiers-Niort-La Rochelle, Limoges-Poitiers-Nantes/Rennes (via la virgule de Sablé), voire Limoges-Poitiers-Bordeaux ?

Réponse : il n’y a pas de potentiel ! Or, aujourd’hui le niveau du trafic ferroviaire sur Angers-Rennes ou Laval-Nantes est INSIGNIFIANT !

RFF doit donc mener le même type d’études sur les relations citées au départ de Limoges.