développement durable - Un document de basse « Propagande »

... pour disqualifier le tracé « Ouest-Sud » au profit du tracé « médian »

Un document de basse « Propagande »

Tracé ouest sud

  • Peu de voyageurs attendus et de maigres recettes
  • Clermont ne fournirait que 0,8 M de voyageurs (TEOZ aujourd’hui 1,5 M)
  • Bourges, Châteauroux, Vierzon, Blois apporteraient des clients mais trop peu d’argent

Tracé médian

  • Une clientèle globale majorée et des recettes sans commune mesure
  • D’où nécessité absolue de joindre Paris et Lyon au plus vite car chaque minute gagnée « vaut de l’or »

Quels modèles de calcul la SNCF a utilisés ? Aucune réponse à nos questions.

Ces chiffres et représentations sont décrétés comme expression de la « vérité ».

Le Préfet Coordinateur du projet a été sollicité pour exiger un exposé du modèle aboutissant aux résultats que la SNCF, comme RFF, assènent au grand public.

Aux citoyens d’exiger la clarification indispensable lors du Débat Public qui s’ouvrira en septembre 2011 !

Si le projet médian passait « en force » :

  • La ligne ferroviaire POCL (Paris-Orléans-Clermont-Lyon) serait vidée de son sens au service de l’aménagement du territoire.
  • Le POCL ne serait construit que pour ceux qui rapportent le plus.
  • Les citoyens trop rapprochés ou à moyenne distance de Paris, rapportant peu, verraient passer les TGV à pleine vitesse au loin et devraient se contenter de « vrais-faux TGV » qui en auraient l’apparence mais pas les performances.