TGV,développement durable,Atlantique - RENAPOLI (RENNES-NANTES-POITIERS-LIMOGES)

Voir la cartographie

Objectif : anticiper en optimisant la mise en service de la LGV Poitiers-Limoges grâce à l’introduction de services de Limoges vers la façade atlantique tout en renforçant le lien ferroviaire entre les deux villes pour que se produise le réflexe rail dans les déplacements les concernant.

LGV Poitiers-Limoges : relations interrégionales générées

Ce premier groupe d’études, composé exclusivement de membres institutionnels et individuels d’, a travaillé sur l’argumentaire à l’appui du système TRANSLINE notamment en vue du SNIT. En second lieu, sa mission consiste à préparer, sous forme de suggestions, ce que pourraient être, dès l’inauguration de la LGV Poitiers-Limoges, des services Guéret-Limoges-Poitiers-La Rochelle, Périgueux-Limoges-Poitiers-Tours-Angers-Nantes-Rennes et Châteauroux-Limoges-Poitiers-Bordeaux.

Ces services seraient les TRIA, ou Trains Rapides Inter Agglomérations, et s’inspireraient du modèle espagnol Media Distancia à Grande Vitesse.

Enfin, par cette densification de l’offre optimisant la LGV, celle-ci devient vraiment utile pour les déplacements entre Poitiers et Limoges et le report modal tout en permettant plus de Limoges-Paris sans arrêt.

Les flux ferroviaires actuels ne pouvant servir de référence, il a été recherché les conséquences, en termes de trafic, du rapprochement des villes par les coopérations et la création de valeurs qu’il génère.

C’est pourquoi, dans le cadre du cadencement qui doit entrer en vigueur en décembre 2011 en Limousin et en Poitou-Charentes, a suggéré que des services Limoges-Poitiers-Niort- La Rochelle sans changement puissent être réalisés en 3h15 et jouer ainsi le rôle de démarreur pour le futur service, et au-delà, pour TRANSLINE.

Le groupe a déjà analysé la pertinence de relations directes par rapport à des liaisons qui ne pourraient se réaliser que par une succession de correspondances qui fragiliseraient le voyage au point de ne pas être pas attractives pour les voyageurs potentiels. Une correspondance provoque déjà, en effet, une évasion de clientèle pouvant varier de 17 à 30%.

Exemple, à titre indicatif, du type de desserte qui pourrait produire le réflexe rail entre les deux villes grâce à l’introduction de TRIA.

Départ de PoitiersDépart de Limoges
7.0012.0218.025.529.5215.52
7.3013.0018.156.1510.5216.00
8.0213.1519.006.4511.5216.30
8.1514.0219.156.5212.1516.52
8.3014.3020.027.3012.5217.30
9.3015.0020.307.5213.5218.15
10.0216.0221.008.3014.3018.52
11.0017.0022.008.5214.5219.52
11.3017.30 9.1515.1520.52