Transport 2020 n°20

Voir la cartographie

Aller de l’avant, pas de place au renoncement !

La loi Grenelle 1 de l’Environnement a suscité, il y a un an, un grand engouement : la quasi unanimité des parlementaires avait acté une orientation nouvelle portant sur les transports.

Une ventilation des crédits au bénéfice du rail, des lignes ferroviaires historiques comme des Lignes à Grande Vitesse, devait accélérer un report modal de la route et de l’aérien vers le ferroviaire : toutes ces dispositions nous semblaient judicieuses, empreintes de bon sens et s’inscrivant dans une prospective à la fois hardie et justifiée.

Nos voisins italien et espagnol, ont engagé ce pari de la Grande Vitesse. TURIN-MILAN-NAPLES est quasiment réalisée en Italie tandis qu’en Espagne, depuis dix ans, les inaugurations de tronçons nouveaux se succèdent ; les chiffres de fréquentation traduisent une régulière (re)conquête du trafic voyageurs intérieur. Le relief n’y est pas considéré comme l’OBSTACLE imparable, les entrées de gare y sont traitées selon des techniques appropriées à un trafic qui explose et le réseau ferroviaire actuel bien complexe, qui juxtapose et entremêle trois écartements de voies différents, ne freine ni projets, ni réalisations.

Voilà qu’en France, depuis quelques mois, une campagne est orchestrée, à plusieurs voix, insinuant que la Grande Vitesse serait « inadaptée », que les projets seraient à revoir à la baisse, voire même que les TGV ne seraient pas ou plus rentables ! La crise bloquerait ainsi toute prospective : on s’y installerait.

S’il ne s’agit pas de construire des LGV n’importe où, sans étude sérieuse, un tel revirement comporte un aspect inquiétant : l’esprit de renoncement.

maintient sa proposition du système TRANSLINE qu’il a fait expertiser. Les collectivités territoriales, comme les chambres consulaires concernées soutiennent ce projet avec d’autant plus de conviction qu’il répond aux critères qui font leurs preuves... ailleurs !

René Souchon,
Président d’
Président du Conseil Régional d’Auvergne