moyen terme,complémentarité - Une pétition pour le TGV en Auvergne

le TGV en Auvergne

Plus de 85 000 personnes ont répondu au Président de la Région Auvergne qui demandait aux Auvergnats de manifester leur intérêt pour le TGV. Preuve que si les trajets de la vie quotidienne, plus axés autour du TER, figurent dans les priorités, le TGV aussi. C’est la complémentarité des deux et non leur opposition qui, seule, pourra donner naissance à un schéma de transport cohérent.