Atlantique,Association,environnement - A l'Ouest, du nouveau avec les idées d'

Depuis le début de l’année, ça bouge à l’ouest. En effet, les avancées du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, et notamment la question de ses dessertes, ont relancé officiellement le débat au sujet d’une ligne ferroviaire ferroviaire nouvelle entre Rennes et Nantes. Fait nouveau, ce débat devient « politiquement correct », que ce soit du côté ligérien comme du côté breton. Ainsi, le Conseil Général d’Ille-et- Vilaine et Rennes Métropole ont officiellement reconnu et affirmé l’importance d’une nouvelle ligne ferroviaire directe entre les deux capitales régionales à l’horizon 2025. La Région Bretagne vient, depuis peu d’emboîter le pas sur le sujet en annonçant l’inscription d’une ligne budgétaire, à hauteur de 3 millions d’euros, dans le futur contrat de projet Etat-Région pour la réalisation d’études socio-économiques. Enfin, la Région Pays de la Loire souligne le caractère prioritaire de ce dossier dans le futur schéma régional d’infrastructures de transports (SRIT), en cours d’élaboration.

Les esprits évoluent donc avec le temps, et , largement impliqué dans les débats, auprès des élus comme des techniciens des collectivités, a pu y contribuer, et y contribuera encore, avec pragmatisme et détermination.

Ne serait-il pas temps que les uns et les autres travaillent ensemble désormais « à découvert » ?

Un des objectifs des phases 2 et 3 de l’étude sera d’ailleurs de montrer notamment la différence qu’il y a à étudier de manière isolée Rennes-Nantes ou au contraire à le concevoir comme un des maillons de la T3A.