pollution,hommes politiques - La solidarité territoriale s'exprime pour la première fois

A l’occasion du débat public sur la LGV Poitiers-Limoges, les membres institutionnels d’ (hors périmètre de ceux concernés directement par le débat) ont décidé de manifester, chacun, par une contribution écrite adressée à la Commission particulière du débat public, leur intérêt, considérant ce projet comme le premier maillon de la T3A.

C’est ainsi la première fois que des collectivités se mobilisent pour un projet qui ne les concerne pas directement et immédiatement sur un plan géographique. Cette amorce de liaison transversale est évolutive : elle est la transcription de ces coopérations interrégionales qui valorisent les réalisations de chacun et le gage d’aboutir à un ouvrage commun.

a joué, en l’occurrence ce rôle de lien et d’alerte commune afin que l’expression conjointe de ces collectivités pèse sur les décisions de l’Etat dans un domaine où il ne s’y attendait pas forcément. Regarder au-delà de son pré-carré habituel, élargir son champ de vision, pour apprendre à travailler ensemble, c’est cela aussi la transversalité. D’autres occasions se présenteront (Clermont-Lyon, Rennes-Nantes...) car la T3A, véritable communauté d'intérêts, est constituée d’une série de maillons !