environnement,Europe - Construire le réseau alternatif

Demain, le pétrole atteint un sommet insupportable pour nos économies, la Chine fait pression sur le marché pour nourrir sa croissance effrénée... c’est le scénario cauchemar qui cloue les économies occidentales au sol. Au-delà, les avis divergent sur la longévité des réserves pétrolières et de leurs coûts d’exploitation. Et puis, il y a tout ce que nous n’avons pas prévu et qui peut nous surprendre, et n’oublions pas que tout projet c’est aussi une prise de risques.

Le transport routier sera soudain confronté à une crise majeure, il est grand temps de prévoir le réseau ferroviaire alternatif et complémentaire basé sur une intermodalité avec le ferroviaire comme colonne vertébrable.

C’est dire combien sont décalés les projets de contournements autoroutiers, doublant eux-mêmes une rocade déjà existante, qui, par leurs coûts exorbitants supprimeraient toute possibilité de réseau alternatif ferroviaire et nous conduiraient à une impasse avant trois décennies.