Province,Arc Atlantique - Réseau Pyrénées-Aquitaine-Charentes

Voir la cartographie - Voir la cartographie

Réseau Pyrénées - Aquitaine - Charentes

Ce réseau, comme les deux précédents (Réseau Armorique et Réseau des Trois Massifs) s’appuie sur des lignes ferroviaires à grande vitesse qui le structurent : TGV SEA, TAA et Bordeaux-Narbonne. Vitesse minimum de 160 km/h et cadencement horaire, ce réseau, complété par toutes les lignes TER actuelles à moderniser, prolongera les effets performants du réseau structurant jusqu’aux localités les plus modestes. C’est, encore et toujours, l’idée de la feuille de route pour que les décideurs et les habitants de ces régions aient un cap vers lequel se diriger.

Les grandes réalisations nécessaires :

  • connexion de Mérignac à ce réseau.
  • ligne 1ab Bordeaux-Pau/Tarbes : dans la perspective de la Traversée Centrale des Pyrénées, remise à niveau de Mont-de-Marsan-Tarbes et aménagement d’une plate-forme ferroviaire le long de la future autoroute Langon-Pau avec la faisabilité d’une liaison Bordeaux-Pau en 1h15.
  • ligne 7 et 8 : utilisation de la TAA et du TGV SEA + connexion à Mérignac.
  • ligne 10 : utilisation TGV Bordeaux-Narbonne et TGV Barcelone.
  • ligne 11 : utilisation TGV SEA + Y basque.

Un des buts de ce réseau est de constituer une alternative sérieuse au transport individuel pour éviter la construction de nouvelles infrasructures routières. Exemple de capacité offerte entre et San-Sebastian (lignes 4 et 11) sur la base de rames de places : 15.000 sièges ! Largement de quoi absorber les 3000 supplémentaires attendues sur cet axe, et au-delà, de mordre sur le trafic existant.