Transport 2020 n°8

Voir la cartographie

Une des qualités de l’audit est d’avoir contribué à révéler un anachronisme en donnant sa bénédiction à 65 Milliards d’euros de travaux routiers contre seulement 24 Milliards d’euros pour le rail. En effet, la libéralisation du rail va permettre aux transporteurs routiers de construire des chaînes de transport alliant plusieurs modes et notamment la route et le rail. La rupture sera alors constituée par leur désir d’avoir des infrastructures ferroviaires performantes et non plus des infrastructures routières les conduisant à toujours plus de congestions, les nouvelles infrastructures routières appelant à toujours plus de trafic. Je rappellerai qu’à l’origine de la TAA il y avait des patrons routiers conscients que la route ne pourrait plus tout faire.

Le lobby routier ne faisait qu’occuper un vide, l’absence de tout projet ferroviaire d’envergure s’intégrant dans un véritable projet de transport régional à l’échelle de plusieurs régions. Certes, il y avait bien l’idée de construire ici ou là une ligne ferroviaire mais ... et après ?

avec le réseau Armorique, et aujourd’hui, avec le Réseau des Trois Massifs, propose réellement des réseaux qui peuvent se substituer à l’inflation de travaux routiers. En effet, ces réseaux doivent permettre de renoncer à la construction d’autoroutes parallèles à celles déjà existantes ou de grands contournements routiers d’agglomération chargés de doubler les rocades existantes, voire encore à des ponts monumentaux pour franchir Loire ou Garonne. En effet, les contournements routiers répondent au trafic camion longue distance ou au trafic voyageur intervilles. Le rail a un rôle à jouer et, si les décideurs ont les idées claires, alors la solution ferroviaire performante ne prendra pas plus de temps que la solution routière. Il sera alors l’allié de la route en garantissant le meilleur emploi de celle-ci.

  • France - Des signes positifs - 07/2003

    Après avoir été audité par la DATAR, , a la satisfaction de voir quelques unes de ses propositions retenues dont la construction d’une ligne nouvelle Nantes/Rennes et la préconisation d’une liaison forte entre la façade atlantique, Rhône-Alpes et l’Europe de l’est. En ...

  • LGV - La TAA, un projet au service des jeunes - 07/2003

    Kevin Guimard de l’IPAG a travaillé avec nous de février à juin. Il a très vite adopté la problématique et a su se montrer en capacité de promouvoir la prospective TAA. C’est lui qui, par exemple, a monté les réunions techniques Bretagne à Quimper et Pays de la Loire à St Nazaire. ...

  • Région - Une étape décisive - 07/2003

    Des groupes techniques constitués de collectivités, de chambres consulaires, d’associations, décidées à faire progresser la dynamique sur des tronçons identifiés... Poitiers / Angoulême -Limoges-Clermont-Lyon ; Rennes-Nantes-Poitiers ; (Rouen)-Caen-Rennes ... entament la réflexion active. Ces ...

  • soutien - Ils ont dit... - 07/2003

    Serge Godard, Président de Clermont Communauté : « Nous ne saurons nous satisfaire à long terme, des améliorations sur les temps de parcours ferroviaires promises sur Clermont-Ferrand-Lyon. Il faut aller plus loin et nous inscrire dans la prospective TAA. »

  • environnement,moyen terme - Prise de conscience pour une autre culture des déplacements - 07/2003

    Le récent audit sur les infrastructures, le rapport de la DATAR qui a suivi et enfin les débats à l’Assemblée Nationale et au Sénat, n’ont guère fait la une de l’actualité, et la discussion sur ces thèmes se limite aux associations et revues spécialisées dans le transport. On ...

  • développement durable,politique - Aux élus convertis récemment au développement durable - 07/2003

    Cependant, ces conversions constatés ici ou là ne seront validées que suite à l’engagement sans ambiguïté des élus concernés en faveur de véritables projets intermodaux dans lesquels le ferroviaire occupe une place central comme dans le cas du Réseau Armorique. Cette validation sera alors ...

  • pollution,complémentaire - Appel aux associations qui oeuvrent pour le developpement durable par le levier du transport - 07/2003

    De nombreuses associations souhaitent voir se mettre en place des alternatives au tout-routier. Elles énumèrent donc des grands principes mais butent sur l’absence d’un projet d’alternative sérieux type réseau Armorique ou des Trois Massifs. Nous leur demandons de s’associer ...

  • performant - Aéroport de Notre Dame des Landes - 07/2003

    Il est évident que cet aéroport se fera, le vrai débat concerne bien les accès terrestres à cette infrastructure pour éviter une inflation de routes, voies express et autres grands contournements... La question d’un nouveau franchissement routier sur la Loire à l’Ouest de Cheviré est ...

  • Association - Conjonction des énergies - 07/2003

    L’AUTC 85 (Association des Usagers des Transorts en Commun de Vendée) a adhéré à et vice-versa. Cette adhésion croisée montre, une fois de plus, la complémentarité qui existe entre les deux démarches : la défense de projets locaux, destinés à améliorer les déplacements de la vie ...

  • soutien - Adhésion - 07/2003

    L’adhésion est importante pour renforcer la démarche, et pour donner à l’association les moyens de mener à terme la réalisation d’une étude pré-fonctionnelle. Patience car c’est une véritable course d’endurance. C’est pourquoi compte sur la compréhension de ...

  • Région - Le Réseau des Trois Massifs - 07/2003



    Le Réseau des Trois Massifs est la continuité du Réseau Armorique présenté dans le numéro précédent. Là encore, la T.A.A. est l’une des colonnes vertébrales avec son tronçon central Poitiers/Angoulême-Limoges-Clermont-Lyon. Ce réseau, complété par les lignes du maillage territorial, permet : ...