ferroviaire - Assemblée Générale 2002

, c’est s’unir sur ce qui rassemble, à savoir :

Des personnalités étaient présentes telles que Pierre-Joel Bonté, Pdt du Conseil Général du Puy de Dôme, Jacques Santrot, Geneviève Perrin-Gaillard...

Un Conseil d’Administration a été formé : M. Caniaux (Poitou-Charentes), L. Chanteloup (Pays-de-Loire), B. Debroise (Poitou-Charentes), M. Joindot (Bretagne), A. Menegaux (Ile-de-France), F.-X. Point (Aquitaine), B. Salvat (Auvergne).

2003 devrait être l’année du colloque fondateur de la T.A.A. afin que soit lancées de manière officielle les premières études prospectives, exploratoires, sans que les initiateurs se lient pour autant les mains avec une échéance qui, aujourd’hui, en ces temps d’audit, viendrait perturber le débat. Une telle décision ne comporte aucun risque politique, les éventuels détracteurs d’un tel projet qui comble un important déficit de relations entre l’est et l’ouest, se heurteront au mur du bon sens.

adhère à l’Association Priorité TGV Sud-Europe Atlantique, projet compémentaire de la T.A.A.

De nouveaux statuts ont été adoptés intégrant la dimension géographique de la T.A.A.