court terme - Une crainte non fondée

« Pour les politiques, La T.A.A. est l’alibi pour renoncer à des projets plus modestes. »

C’est tout d’abord faire un mauvais procès aux élus qui se sont justement engagés en faveur de la T.A.A. Ensuite, c’est ne pas connaître qui, bien consciente que la T.A.A. demandera quelques délais de réalisation, soutient tous les projets existants (voir le soutien déclaré à la modernisation de Nantes-Bordeaux). Nous avons déjà eu l’occasion de le dire : il n’y a pas de choix à faire entre les projets existants, notamment ceux inscrits dans les CPER*, et la T.A.A., ce sont deux complémentarités dans une logique temps cohérente.
*contrat de plan Etat-Région