performance - ROUTE ROULANTE ou CAISSE MOBILE ?

Il existe à ce jour deux techniques de transport des véhicules routiers par le rail :

  • la caisse mobile chargée sur wagon plat par engin de manutention dérivée des semi-remorques chargées dans des wagons poches.
  • la route roulante , le tracteur et la semi remorque se chargent sur un ensemble de wagons plats surbaissés à petites roues ( diamètre 33 cm ) accessible librement.

Si ces deux techniques sont intéressantes chacune d’elles s’adresse à un type d’acheminement différent : la caisse mobile pour le transport longue distance (> 600kms) et la route roulante pour le franchissement d’obstacles : les Alpes, la Manche....

Mais aujourd’hui une nouvelle mode est en train de naître : pratiquer le transport des camions sur longue distance par la technique de la route roulante.

Est-ce économiquement viable pour la collectivité ? L’intérêt du transport des marchandises par rail est le rapport masse des marchandises/masse totale. (Wagon traditionnel 75%, Véhicule routier 62%, Caisse mobile 56%, Route roulante 42%).

Si l’on doit pérenniser le transport par rail, et de surcroit le transport combiné en dehors des aides publiques, il n’est pas concevable même dans le temps d’introduire de nouvelles techniques dévoreuses de sillons horaires de matériels de traction pour un transport de marchandises avec un poids mort aussi important. A titre d’exemple, un train de 1800t brutes représente 1350t de marchandises il faudrait 54 ensembles routiers pour transporter le tout. Si ces véhicules emprunte la route roulante, le train serait alors de 3400 t.

Caisse mobile ou route roulante ? Aujourd’hui, le débat sur la manière dont doit être transporté le fret ferroviaire n’est toujours pas tranché. La raison l’emportera-t-elle sur les voeux politiques ?