Province - Une variante pour rentabiliser la T.A.A.

Un tronc commun au départ de Nantes , sur une soixantaine de kilomètres, jusqu’au nord de Chemillé d’où partirait la ligne nouvelle vers Sablé (et Paris) pour mettre Nantes à 1h30 de la capitale et la T.A.A. Angers serait à 1h de Rennes, à 2h15 de Lyon. Cela réglerait le goulot d’étranglement Nantes-Angers une fois pour toutes.