performance - Troisième aéroport parisien

soutient les associations, dont la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports), les Amis de la Terre et France Nature Environnement, qui s’insurgent que les jeux soient déjà faits et demandent une étude sur l’opportunité de cette infrastructure. Les experts estiment que, en 2020, 140 millions de passagers transiteront par les aéroports parisiens pour une capacité estimée à 90 millions, compte-tenu des limitations imposées au développement de ces aéroports. Dix millions seraient récupérés par le TGV et 10 autres millions par les aéroports de province. Ces prévisions ne tiennent bien évidemment pas compte de la T.A.A. et de la mise en réseau des aéroports de province permise par cette dernière. Et si cette solution débouchait sur une récupération totale par le TGV de 25 millions et de 25 autres millions par les autres plate-formes ? Experts, à vos calculettes !