politique - Etat : où es-tu ? Entends-tu ?

Que ce soit le Ministère des Transports ou la DATAR, toujours pas de réponse. Mais, comment Jean-Louis Guigou, le Délégué général de la DATAR compte-t-il donc s’y prendre pour construire la France polycentrique qu’il appelle de ses voeux ? Des infrastructures structurantes sont indispensables surtout dans notre ouest où pour aller de Rennes à La Rochelle, il faut partir au plus tard à 14h20 pour pouvoir être rendu avant la tombée de la nuit (20h11) après avoir voyagé à la moyenne de 51 km/h. Ou de Lorient, qu’il faut quitter le samedi à 14h05 pour arriver à La Rochelle à 20h11, à une vitesse moyenne de 50 km/h... Sympathique mais peu efficace. Ce n’est pas avec de telles performances que l’on diminuera le trafic routier responsable des émissions de gaz à effet de serre... Aujourd’hui, en voiture, exactement moitié moins de temps est nécessaire pour les relations citées et tant d’autres. Avec la TAA, les temps seraient respectivement de 1h35 et 1h10.

L’État-nation ne veut pas mourir dans l’Europe, encore faut-il qu’il serve à quelque chose et accepte le rôle de grand organisateur, particulièrement adapté au niveau des infrastructures, auquel sa vision globale le destine.