ALTRO,court terme - une course d'endurance vers une politique du transport innovante

Ah, ils sont pourtant de plus en plus nombreux ceux qui sont conscients que rien ne va plus dans le transport, qu’il est temps de mettre en cohérence discours et réalisations, et que notre qualité de vie future dépend de notre capacité à domestiquer ce secteur, alors qu’attendent-ils pour s’engager avec ? Certains nous ont écrit des courriers, parfois longs, exprimant le désir de nous aider. Or, la première aide passe par une adhésion, engagement clair et précis. Ensuite, nous aider, cela peut être devenir un relais auprès des élus, des acteurs économiques. D’autres nous ont demandé les statuts pour en savoir plus. Et puis, plus rien. Paradoxalement, l’éphémère contact avec , qui ne connaît pourtant pas la fatalité, les aurait-il tout juste conduit à penser qu’ils menaient un combat sans espoir et qu’il ne leur restait que la résignation, alliée fidèle du statu quo ? Alors, vive le tout-route !