performant - Ce qu’ demande

Au Ministère des Transports
De faire étudier d’une manière fine le projet.


A l’État
De consacrer une partie de ses surplus de recettes, et autres cagnottes, à sa réalisation, pour être en cohérence avec les souhaits des citoyens en matière de transport et diminuer le chômage.


A l’Europe
D’adopter le projet en reconnaissant son caractère européen et de débloquer les aides en conséquence.


Aux Conseils Régionaux
D’étudier désormais leurs projets d’infrastructures en fonction de la T.A.A. et de ne pas hésiter à changer de vérité.


Aux Élus et plus généralement à tous ceux qui appartiennent à des assemblées
De faire émettre le voeu de l’étude et de la réalisation du projet, par les assemblées auxquelles ils appartiennent (conseils municipaux, généraux et régionaux, CESR, CCI, etc...)


Aux Citoyens
De se mobiliser pour faire aboutir un projet aux multiples retombées positives. Partout où des projets ferroviaires d’envergure ont été réalisés, ils ont été plébiscités par de nombreux clients dont un grand nombre n’avait jamais pris le train.


Aux Acteurs Economiques
D’être cohérents avec leurs priorités exprimées et d’appuyer tous les projets qui y répondent à commencer par la T.A.A.. Qu’ils mettent au service de cette dernière l’audace qui a fait d’eux des chefs d’entreprise.


Aux Jeunes
D’être conscients qu’il s’agit de leur décor de demain. 2020, ils seront les décideurs du moment, la T.A.A. sera un outil à leur disposition pour le développement de leurs affaires et pour la jouissance d’une bonne qualité de vie.


L’enclavement, les nuisances dues au transport, les difficultés de se déplacer, ne sont pas des fatalités. Il suffit de savoir que des alternatives existent pour se prononcer en leur faveur.

, en demandant de soutenir la T.A.A., demande de renouer avec l’intérêt général...