performance - A l’Ouest, il ya du nouveau !

Avec la T.A.A., le fret ferroviaire déchargé dans un port de l’Atlantique est rendu à Lyon cinq heures plus tard.

Cette conséquence inattendue peut recentrer vers l’Ouest le regard de la région lyonnaise et rééquilibrer le tissu économique en soulageant les ports de la Mer du Nord déjà saturés. Le port de La Rochelle a d’ailleurs déjà marqué son intérêt pour la T.A.A.. Reste à convaincre les Lyonnais que, grâce à elle, les ports de l’Atlantique sont à portée de la main.