Association - Le Réseau à Grande Vitesse breton

Michel CANIAUX rappelle ce qui a été dit, lors de l’atelier de travail, sur l’évolution du réseau à Grande Vitesse en Bretagne. Le Débat Public va bientôt être lancé : y participera.

René SOUCHON souhaite que nos représentants des collectivités bretonnes veillent à ce que l’association soit partie prenante et soit associée à toutes les actions qui seront menées dans ce cadre : Guy JOUHIER lui donne l’assurance que tout sera fait dans cette optique.

Thierry BENOIT rend compte de la réunion de Fougères en décembre 2011 qui avait pour but de réfléchir à la problématique Rennes-Caen par LGV : des difficultés liées à des emplois du temps chargés ont fait qu’au-delà de la vingtaine de personnes présentes, des représentants des deux métropoles n’ont pu y participer. Il fait état de l’accord de principe de Caen pour reprendre et approfondir le dialogue engagé. Il cite des collectivités de Basse Normandie susceptibles d’adhérer à et demande qu’elles soient contactées.

René SOUCHON estime positives ces réunions de réflexion entre collectivités adhérentes d’, comme celle de Fougères dont il avait suivi le déroulement et forme le vœu que les initiatives citées débouchent concrètement.

Guy JOUHIER regrette de n’avoir pu participer à la réunion de décembre et se déclare très ouvert sur la tenue d’une réunion prochaine. Comme l’avais souligné Michel-François BUSNEL, il appelle à la vigilance pour que le Nantes-Rennes s’inscrive bien en prolongement du BEO.