Assemblée Générale - Motion pour le Limousin

L’assemblée générale décide de rédiger une motion à l’adresse du Limousin afin de lui envoyer un signe fort qui témoigne de la solidarité d’ à son égard :

« L’assemblée générale, réunie ce 8 octobre, déclare non opposables les projets de modernisation de l’axe ferroviaire POLT et le barreau Poitiers-Limoges partie intégrale de la TAA dont le Limousin a tant à gagner et devant être réalisés tous les deux. L’une vise le court terme tandis que l’autre doit être entreprise pour réalisation, comme André Pamboutzoglou le souligne lui-même, à long terme.. En espérant que le Limousin, après ce qui apparaît être un malentendu, rejoigne à nouveau la démarche TAA, la plus importante jamais réalisée en matière d’aménagement du territoire. »

D’autres élus ont rencontré le même dilemme mais ils n’ont pas pour autant abandonné notre projet commun en attendant que leur(s) projet(s) particulier(s) soi(en)t réalisé(s). Les membres institutionnels d’ ont eux aussi des préoccupations immédiates, des projets de court terme. L’argument est encore fort et continue, ici ou là, de faire capoter des processus d’adhésion, malgré les assurances données systématiquement par depuis quatre ans. Toutefois, la TAA et le Limousin, c’est aussi la section Angoulème-Limoges-Clermont-Lyon qui, elle, section du corridor ferroviaire européen V Lisbonne-Kiev, ne devrait pas poser de problème.