grande vitesse - Un projet complémentaire

Le projet TAA-TRANSLINE :

Ne va pas à l’encontre de projets déjà programmés, il en est complémentaire, il relie au long terme :

On ne choisit pas entre demain et après-demain !

Répond à des questions que l’on ne s’est pas encore posée mais qui le seront très vite :

  • lors de la révision des schémas de services en 2003,
  • lors de l’élaboration du Livre Bleu des infrastructures ferroviaires que se propose de rédiger RFF pour prévoir la consistance du réseau ferroviaire à 2020/30.
    « Nous devons faire preuve de créativité : un gouvernement efficace doit savoir prendre de la distance avec l’événement, anticiper et proposer des solutions nouvelles à des problèmes anciens. » Jean-Pierre Raffarin, Premier Ministre.

Permet d’avoir un projet à la hauteur des ambitions déclarées par les régions,

Rêver au développement en tournant le dos aux moyens adaptés n’est pas sérieux.

Fédère les populations,

Et si, pour une fois, la mobilisation pouvait se faire POUR et non pas CONTRE ?

Crée de nombreux emplois,

Les grands projets d’infrastructure, c’est du travail pour une génération.

Intègre à l’Europe,

Une Europe à portée de main pour une Europe plus proche et plus concrète.

Permet de réorganiser le transport dans les 2/3 du pays à partir d’une approche intermodale,

Le report d’une partie du trafic des modes les plus dommageables pour l’environnement vers les moins dommageables devient possible.

Des Conseils Régionaux, des Conseils Généraux, des Communautés d’agglomération ou de Communes, des CCI, des associations... ont déjà adhéré à pour soutenir ce mouvement en faveur d’une indispensable prospective qu’incarne la réflexion TAA-TRANSLINE en intégrant tous les modes de transport.


Pourquoi pas ne pas y inclure votre collectivité ?

Le projet TAA-TRANSLINE est complémentaire d’autres projets :

En effet, TAA-TRANSLINE est en tronc commun avec :

  • Le TGV Sud Europe Atlantique :
    • entre Poitiers et l’Espagne pour les relations Basse-Normandie-Bretagne-Pays de Loire-Nantes-Poitiers-Bordeaux-Péninsule ibérique,
    • entre Tours et Poitiers pour les relations Alençon-Le Mans/Orléans-Tours-Poitiers-Limoges-Lyon-Italie/Suisse/Méditerranée,
    • entre l’Espagne, Bordeaux et Angoulème pour les relations Péninsule ibérique-Bordeaux-Limoges-Lyon-Genève/Italie-Europe Centrale/Allemagne-Europe de l’Est.
  • Le TGV Bretagne :
    • entre Laval et Rennes pour les relations Laval-Nantes-Bordeaux-Péninsule ibérique/Lyon,

et complémentaire aussi avec les TGV Rhin-Rhône, Méditerranée et Lyon-Turin.