POCL,fret-voyageur - Transport et offre de services

liaisons préférentielles et améliorations attendues.

Les améliorations attendues doivent viser à un report modal significatif de la route vers le rail.

Liaisons grandes distances

Paris - Lyon - Marseille - NiceFluidité, régularité
Paris - Barcelone/TurinFluidité, régularité
Nantes - Angers - Tours - Vierzon - Bourges - LyonGain de temps* (phase 1 de TRANSLINE en attendant réalisation de BEO)
Bordeaux - Limoges - Guéret - Montluçon - LyonGain de temps (phase 1 de TRANSLINE en attendant réalisation de BEO)

Liaisons Trains Rapides Inter Agglomérations (TRIA)

Paris - Orléans - Blois - Tours (ex Aqualys)Gain de temps
Paris - ChâteaurouxGain de temps
Paris - Bourges - Nevers - Moulins - Roanne - LyonGain de temps, fréquence
Montluçon - Gannat - Clermont FerrandGain de temps, fréquence, confort
Montluçon - Vichy GN - Roanne GN - LyonGain de temps, fréquence, confort
Orléans - Bourges - Nevers - Moulins - Roanne GN - LyonGain de temps, fréquence, confort
Orléans - Bourges - Montluçon - Gannat - Riom - Clermont FerrandGain de temps, fréquence, confort
Châteauroux - Bourges - Vichy GN - Roanne GN - LyonGain de temps, fréquence, confort
Clermont Fd – Vichy centre - Roanne centre - LyonGain de temps, fréquence
Clermont Fd - LyonGain de temps, fréquence

les gains de temps, en fonction de deux ou trois relations prioritaires, qui représenteraient des impacts significatifs pour le territoire. La priorité donnée entre gain de temps, fréquence et régularité.

Pour , la Grande Vitesse a, en effet, vocation à concurrencer l’aérien mais aussi la voiture.

Le transport ferroviaire, « pour faire le plein », doit donc reposer sur les 4 piliers RPFC :

  • Rapidité : le transport ferroviaire doit être le plus rapide possible entre ses gares pour compenser les parcours d'approche et offrir un temps global attractif et compétitif, le seul à opposer à la route.
  • Prix : il doit être adapté par rapport à ceux de la concurrence aérienne mais aussi routière.
  • Fréquence : elle doit offrir une souplesse d’offre concurrente de celle de la voiture par le cadencement et le « cadencement souple » qui permette d'injecter des circulations supplémentaires pour des missions similaires ou des variantes)
  • Confort : du matériel, des correspondances intra-ferroviaires et avec les autres modes (fonctionnalité des pôles multimodaux), propreté, sûreté et rupture de charge réduite au maximum.

Choisir, revient à sacrifier un ou plusieurs de ces critères capitaux et à déprécier l'attractivité du transport ferroviaire. Il n'y a donc pas lieu de choisir!

transports régionaux et locaux : l'existant et ses évolutions

Deux missions sont à concilier :

  • les services de dessertes inhérentes à la vie du territoire (domicile-travail,...)
  • le rabattement sur la LGV

les gares (actuelles et/ou nouvelles) : desserte souhaitée de l'agglomération, implantation préférentielle si gare nouvelle, intégration au tissu urbain, connexion au réseau ferré, accès aux gares.

, après avoir défini des principes de base concernant les GN pour assurer la pleine rentabilité du système de transport créé, s'en remet aux voeux exprimés par les collectivités.

évolution des services actuels : Teoz, Corail, Intercités

ExistantDevenir avec POCL
TEOZ
Paris - Nevers - Moulins - Vichy - Clermont
TGV Paris - Vichy - Clermont
TRIA Paris - Bourges - Nevers - Moulins - Roanne - Lyon*
TRIA Paris - Bourges - Moulins - Roanne - Lyon
INTERCITES
Paris - Bourges - Montluçon
Paris - Bourges
Tours - Bourges - Lyon
TGV Paris - Montluçon - Clermont
TRIA Paris - Bourges - Nevers - Moulins - Roanne - Lyon
TRIA Paris - Bourges - Moulins - Roanne - Lyon
TGV Nantes - Tours - Bourges - Roanne - Lyon
AQUALYS
Paris - Orléans - Blois - Tours
TRIA Paris - Orléans - Blois - Amboise - Tours

*missions radiales jusqu'à Nevers et Moulins, missions interrégionales de Nevers et Moulins vers Lyon.

articulation/intermodalité avec les réseaux de TER, tramways, métro, autocars. Les adaptations de services TER, urbains, TCSP, modes doux, pôle d'échange multimodal.

l'a déjà indiqué ci-dessus : chaque agglomération de plus de 60 000 habitants doit être conçue comme le cœur d'une étoile ferroviaire TER et d'un réseau urbain/péri-urbain de transports en commun, de taxis et de TAD.

évolution du prix du billet sur les différentes liaisons

Plusieurs types de relations sont à considérer :

  • en matière de relations TGV : logique commerciale, dimensionnement du matériel adapté par l'opérateur
  • en matière de relations TRIA : modèle Media Distancia espagnole avec des services devant tendre vers l'équilibre grâce notamment à un effort sur la sauvegarde des recettes (Service subventionné et matériel adapté).

En tout état de cause, la tarification devra être compétitive face à l'utilisation de la voiture, pour assurer le report modal souhaité.