Association,transport - Grands objectifs et fonctionnalités

Vision des fonctionnalités principales de POCL – hiérarchisation des fonctionnalités

Grands objectifs assignés au projet et liens avec les objectifs des territoires

souscrit à l'objectif de fluidifier les relations à l'intérieur de l'Ile de France notamment au niveau des services banlieue (RER C) au départ de Paris-Austerlitz et D au départ de Paris-Lyon (RER D) et d'utiliser les deux gares pour le POCL.

soutient la volonté des villes du Centre de se rapprocher de Paris et de Lyon tout en constituant un réseau de villes grâce à la nouvelle proximité permise par la Grande Vitesse.

ORLEANS VERS20102015
PARIS1h40'
CHATEAUROUX1h12 à 1h3045'
VIERZON39 à 50'30'
BOURGES57'30'

estime ce projet indispensable pour réduire le temps de parcours entre les grandes villes d'Auvergne (Clermont-Fd, Montluçon, Vichy, Moulins) et Paris d'une part, mais aussi avec Lyon et enfin entre ces grandes villes dans le cadre de relations intra et interrégionales indispensables pour un bon maillage du territoire.

s'associe à l'objectif affiché d'assurer une meilleure fluidité et fiabilité à l'avenir des relations entre Lyon et Paris, mais insiste sur l'ouverture vers la façade atlantique (Nantes et Bordeaux), le désenclavement de la Loire avec notamment une relation privilégiée avec Roanne, et l'intégration de St-Etienne au système, en complémentarité avec BEO validé dans la loi Grenelle.

C'est cette mutualisation (POCL et BEO) d'un large segment de l'ouvrage qui en multipliera les fonctionnalités et le retour sur investissement : de plus, BEO confondu en partie avec POCL, assurera cette dimension européenne qui manque cruellement au POCL considéré par BRUXELLES comme solutionnant un problème d'exploitation franco-français et donc comme un axe « domestique ».

Enfin, rappelle l'objectif du Grenelle de l’environnement de relier les capitales régionales entre elles (Orléans-Lyon, Orléans-Clermont Ferrand et Clermont Ferrand-Lyon).

fonctionnalités majeures correspondant aux enjeux des territoires

Si la « désaturation » Paris-Lyon a été un des facteurs déclenchants du projet POCL, l'esprit et la lettre de la loi Grenelle qui l'ont consacrés lui assignent un rôle d'accélérateur de relations entre grandes villes, et, par là-même, de transfert modal de l'avion et de la route vers le fer, par la consolidation des réseaux régionaux existants et en voie de modernisation.

Relier les villes moyennes à leur capitale régionale et relier les capitales régionales entre elles ainsi qu'aux grandes agglomérations : tels sont les objectifs que préconise .

relations à grande vitesse avec quels territoires, régions ou pays

Au départ deIle de FranceCentreAuvergneBourgogneRhône-AlpesPays de la Loire*PACA
PARIS XXXX X
ORLEANSXXXXX X
VIERZONXXX X X
CHATEAUROUXXXX X X
BOURGESXXX X X
NEVERSXX  X X
VICHYXXX XXX
MOULINSXX  XXX
MONTLUCONXXXXX X
RIOMXXX XXX
CFXXX XXX
ROANNEXXXXXXX
ST ETIENNEXXXXXXX
LYONXXXXXX 

* voie classique entre Bourges (POCL) et Nantes

DESUISSE (Genève, Lausanne)Italie (Turin, Milan)Espagne (Barcelone)ALLEMAGNE
     
PARISXXX 
ORLEANSXXX 
VIERZONXXX 
CHATEAUROUXXXX 
BOURGESXXX 
NEVERSXXX 
VICHYXXX 
MOULINSXXX 
MONTLUCONXX X 
RIOMXXXX
CFXXXX
ROANNEXXXX
ST ETIENNE    
LYON    

Il est à relever que le projet POCL, démuni de son prolongement « par le barreau est-ouest », priverait l'ensemble de ces agglomérations de relations rapides avec l'Espagne occidentale et le Portugal. Ceci serait dommageable, compte tenu des échanges tissés depuis les années cinquante et l'implantation de fortes communautés issues de ces pays et dont beaucoup ont décidé de rester en France. Ce serait également dommageable par rapport aux perspectives de développement de ces agglomérations vers de nouveaux espaces.