Association,TGV - La cinquième édition du forum Atlantic Logistic

Le chef du gouvernement basque, le lehendakari, Juan José Ibarretxe a défendu la nécessité de réaliser le Y basque qui doit unir les trois capitales de la communauté autonome au réseau ferroviaire européen et permettre que EUSKADI « soit une station de plus du grand métro européen de transport de personnes et de marchandises ».

« Ce que nous sommes en train de faire avec ce projet c’est d’unir notre peuple, nos marchandises et nos personnes au monde » a-t-il notamment déclaré.

La marge de progression pour le ferroviaire dans le domaine fret ferroviaire est importante puisqu’en Euskadi il ne représente que 3% du trafic marchandise contre 80% pour la route et 17% par voie maritime.

Ibarretxe a conclu en rappelant le contenu des travaux du colloque : atteindre un développement humain durable avec, pour le réussir, la nécessité que le système de transport soit aussi durable et se base sur la technologie, la gestion des réseaux et l’intermodalité.

Philippe Buisson, conseiller régional d’Aquitaine, représentait son Président, Alain Rousset, absent de cette manifestation transfrontalière. Il a dit que la croissance économique devait aller de pair avec l’offre d’un cadre de vie de qualité...