Association,TGV - Lettre à Monsieur Philippe Mottet (1 réponse)

[08/06/2007] Philippe Mottet candidat UMP 4è circonscription de la Charente

Monsieur le Président,

Vous avez bien voulu me solliciter, en qualité de candidat aux élections législatives dans la 4è circonscription du département de la Charente, à propos du projet dit « T3A » et je vous en remercie vivement.

Je me permets, en retour, de vous faire part de ma position sur cet important projet d'infrastructure, touchant, pour partie, à l'organisation de l'offre ferroviaire au sein du bassin angoumoisin et plus globalement à l'échelle des régions de Poitou-Charentes et du Limousin.

J'ai bien pris connaissance de la teneur des enjeux promus par votre association en matière de transport ferroviaire et désireuse, aujourd'hui, d'obtenir, sur la base d'une étude pré-fonctionnelle, l'inscription de ce projet de liaison transversale dans un prochain document de programmation du CIACT, sur la thématique « intermodalité, aménagement du territoire et dimension européenne ».

A ce stade du débat et au regard des éléments mis en évidence par votre association, le projet « T3A » répond, en effet, à des objectifs publics structurants et notamment :

  • le renforcement, par un maillage ferroviaire interrégional, d'envergure européenne, d'un axe important d'échanges de voyageurs et de marchandises,
  • la diminution, à terme, du trafic routier, participant à la nécessaire limitation des émissions de Gaz à Effet de Serre,
  • une action d'aménagement du territoire et de désenclavement régional, favorisant, parmi d'autres flux de circulation, le rapprochement de nos collectivités de l'Arc Atlantique des zones économiques de l'Europe centrale.

Au-delà de ces considérations, je me dois cependant d'attirer votre attention sur les différentes options de liaisons envisagées, à ce jour, dans le cadre de cette réflexion et plus spécifiquement à propos du projet de « LGV Poitiers-Limoges » (via l'option centrale ou sud), appelée à constituer, comme vous l'avez vous-même indiqué, la première section de cette future transversale.

Dans cet esprit, mon soutien global au projet « T3A » ne pourra, vous le comprendrez, se concrétiser qu'au travers de l'assurance d'une rélle prise en compte de la nécessité de réaliser un barreau « Angoulème-Limoges » afin d'éviter « l'isolement » du sud de la Région Poitou-Charentes, au profit d'un axe Niort-Poitiers-Limoges.

Le projet de « LGV Poitiers-Limoges », aussi légitime soit-il, aboutirait, en effet, à créer une infrastructure nouvelle et à l'éventuelle remise en cause, résultat d'arbitrages financiers à fort enjeu, du développement de la « transversale Sud Limoges-Angoulème-Royan ».

En écho à la position prise à l'unanimité par le Conseil Communautaire de la Communauté d'Agglomération du Grand Angoulème le 28 septembre 2006, je profite de la présente pour rappeler, en parallèle à mon soutien résolu en faveur de la création de la « LGV Sud Europe Atlantique (SEA) », mes préoccupations quant à la nécessaire modernisation des équipements des lignes ferroviaires ferroviaires régionales et interrégionales et tout particulièrement de l'offre TER existante Est-Ouest, facilitant les échanges économiques entre le limousin, la Charente et le littoral.

A ce titre, je vous confirme, anticipant ainsi sur l'impact de la mise en service de la « LGV SEA » sur l'organisation des flux du transport des voyageurs et des marchandises, mon ferme attachement :

  • à la réalisation d'un aménagement équilibré du territoire par une liaison transversale, traitée dans sa globalité, visant à favoriser le désenclavement de certaines parties du Sud de la Région Poitou-Charentes, isolées des bassins d'emplois et un accès par la gare d'Angoulème, aux lignes ferroviaires Nord-Sud et à la future « LGV SEA ».
  • à un renforcement de l'intermodalité offrant de réelles possibilités de rabattement sur la Gare « LGV » d'Angoulème depuis l'est et l'ouest du Département de la Charente, en réponse à une forte demande des usagers et aux besoins de nos entreprises.

Tels sont les arguments que je souhaitais à nouveau porter à votre connaissance, en réponse à votre sollicitation.

Dans l'attente de vous rencontrer pour débattre avec vous des enjeux du projet « T3A » et du développement du transport ferroviaire, je ne manquerai pas de relayer, auprès du Gouvernement, les positions de votre association afin que celles-ci fassent l'objet, dans le cadre d'une large consultation prenant en compte l'ensemble des avis émis par les collectivités locales charentaises concernées, d'une étude attentive et suivie.

Demeurant à votre écoute, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Philippe Mottet



ALTRO ASSOCIATION LOGISTIQUE TRANSPORT OUEST
    Monsieur Philippe Mottet
06, avenue Georges Clémenceau
16000-ANGOULEME
 

La Rochelle, le 22 mai 2007


Votre position sur la T3A (Transversale ferroviaire fret ferroviaire et voyageurs, Alpes-Auvergne-Atlantique) www.altro.org

Monsieur,

Vous avez fait acte de candidature pour les élections législatives prochaines : vous n’ignorez pas que les électeurs sont de plus en plus intéressés par les questions d’environnement, de développement durable et d’aménagement du territoire.

Notre association regroupe les collectivités territoriales, les associations et les citoyens qui ont fait le choix d’un maillage ferroviaire performant pour promouvoir des relations interrégionales efficaces autour d’un axe Bordeaux d’une part, Rennes Nantes Poitiers d’autre part vers -Limoges Clermont-Ferrand, et Lyon, …. appelé T3A (Transversale Alpes-Auvergne-Atlantique) se situant sur le corridor européen dénommé « Lisbonne-Kiev ». Ce projet renforcerait l’intégration européenne de l’Arc Atlantique et des régions centrales ; il ouvrirait aussi un accès à l’Océan et à la Péninsule ibérique pour Rhône-Alpes. Les gains kilométriques ainsi obtenus apporteraient, en outre, d’importantes économies d’énergie et d’exploitation.

Ce projet, en cours de pré-étude fonctionnelle, qui traverse la région dans laquelle vous résidez, est détaillé et consultable sur www.altro.org.

Aurez-vous la volonté à l’échelon national, de contribuer à sa promotion et en prenez-vous l’engagement public ?

Pour éclairer nos adhérents et tous ceux qui sont en relation avec nous, nous publierons en ligne, au fur et à mesure qu’elles nous parviendront, les réponses de tous les candidats que nous avons contactés

Espérant disposer bientôt de votre position, je vous prie de croire, Monsieur, en l’expression de mes salutations distinguées.

 

Michel Caniaux
Président d’Altro


– BP 104 – LA ROCHELLE Cedex 1 – Tel. 06 20 41 39 33
e-mail : Altro.Michel@wanadoo.fr