ALTRO,ferroviaire - Diagnostic

Eté 2004, nous avons deux Nantes-Bordeaux, un Nantes-Toulouse et un Quimper-Bordeaux et vice-versa.
Décembre 2004 : suppression de l’aller-retour Nantes-Bordeaux du matin.
Pour autant, au service d’été 2006, il est possible de quitter Bordeaux à 6h59 pour arriver à 11h16, soit 4h17 en passant par St-Pierre, pour un prix plus élevé pour le voyageur il est vrai. En optimisant au maximum cet itinéraire nous atteindrions un temps de parcours de 3h54 équivalent au temps obtenu par l’itinéraire direct avec arrêts à Poitiers, St-Pierre des Corps et Angers.

GL ou TER ?
Libérons-nous de termes qui embrouille les esprits :
Aujourd’hui, limitons-nous à traduire cette distinction comme une affaire comptable : GL c’est la SNCF qui paye, TER , ce sont les régions, mais cela n’est plus un label de qualité. Les vrais GL sont les TGV, le reste relève de l’interrégional avec une exception pour les radiales Corail mais certainement pour un temps limité.
Il y a des services TER qui sont plus performants que des GL : ainsi les TER 200 Alsace Strasbourg-Bâle ou les Inter-Loire...

Les trains interrégionaux doivent se rapprocher de l’équilibre économique en jouant à la fois sur l’efficacité de l’exploitation et le remplissage des trains, celui-ci devant connaître une amélioration notable au cours de la prochaine décennie suite aux enjeux énergétiques et de changements climatiques.