ALTRO,LGV - Une association porteuse d’un projet au service des grands enjeux de société

La T3A

fait la promotion de la T3A, Transversale ferroviaire, fret ferroviaire et voyageurs, Alpes-Auvergne-Atlantique. Cet itinéraire, qui nécessite environ 400 Km de ligne nouvelle entre Angoulème-Limoges-Clermont-Lyon, permettrait de palier la saturation des axes rhodanien et languedocien pour les relations Péninsule ibérique/Sud-Ouest à destination de Lyon et de l’Est européen.

Une autre branche Poitiers-Nantes-Rennes permettrait de relier la Péninsule ibérique/Sud-Ouest à la Bretagne et aux Pays de Loire en des temps records (exemple Pau-Nantes en 3h10, Bayonne-Rennes en 3h15) etc...

, qui regroupe des collectivités territoriales, des associations et des citoyens, mène actuellement la pré-étude fonctionnelle de ce grand projet d’aménagement du territoire.

Le barreau LGV Poitiers-Limoges actuellement en débat apparaît comme le premier jalon de la T3A, c’est pourquoi il a été demandé au Conseil Régional d’Aquitaine de le soutenir à l’instar d’autres collectivités qui n’étaient, en apparence, pas davantage concernées. C’est l’expression de la solidarité territoriale.

est mue par son souci de la cohésion sociale et territoriale, de la recherche de remèdes aux changements climatiques, de l’anticipation du renchérissement du prix des hydro-carbures et de la construction européenne.

Œuvrer pour un report massif de la route vers le rail

Il faut savoir si nous voulons un report massif de la route vers le rail, il faut alors s’en donner les moyens. Le citoyen d’aujourd’hui raisonne en temps global, en distances-temps. Or, le train nécessite des parcours d’approche qui allongent le temps global. Il doit être donc performant au maximum pour être attractif. C’est le rôle de la grande vitesse.

L’amélioration des infrastructures existantes ne suffira pas et les riverains ne sont pas prêts à supporter une augmentation des nuisances suite à une croissance du trafic.

La construction de lignes nouvelles doit prendre en compte ce facteur et apparaître comme un détournement des nuisances en traversant des zones peu sensibles ou en utilisant toutes les techniques pour les minimiser.

Le TGV est synonyme d’aménagement du territoire, d’égalité du traitement des citoyens dans le cadre du droit au transport pour tous, de gains de temps, de développement économique et social, d’intérêt collectif, d’intermodalité et de complémentarité avec les autres dessertes et les autres modes de transport. Il prend en compte l’intérêt général, les réponses aux besoins des populations et l’aménagement harmonieux et durable du territoire.

Trois missions pour la T3A : TGV , (IN)TERGV et fret.