Armorique,transport - Un projet

Doter le Grand Ouest d’infrastructures ferroviaires performantes réduisant l’espace-temps au sein de l’espace interrégional après s’être occupé de le réduire avec Paris.

Structuration d’une armature urbaine multipolaire conforme au modèle de polycentrisme maillé si cher à la DATAR. Cette armature urbaine en réseau ferroviaire aurait pour centre le bipôle métropolitain Rennes-Nantes, captant, produisant et diffusant les richesses dans un espace-temps réduit vers les autres grandes agglomérations (notamment Brest, Angers, Saint-Nazaire...). D’autres bipôles comme Brest-Quimper, Lorient-Vannes complèteraient cette armature urbaine.

Cette nouvelle vision de l’aménagement du territoire dans le Grand Ouest ne pourra naître sans la construction d’un nouvel axe ferroviaire ferroviaire Rennes-Nantes intégré dans un axe Caen-Poitiers, section atlantique de la TAA. Dès lors, quelles en seraient les caractéristiques, et dans le contexte actuel, comment envisager son intégration dans les politiques d’aménagement du territoire régionales ?