en s'inspirant de FERRMED, le lobby qui marche grâce à l'implication des politiques !

Le lobby FERRMED a été créé par les entreprises et les collectivités espagnoles pour développer leur projet ferroviaire Algéciras-Alicante (soit l'équivalent des chaînons manquants de Via Atlantica) en l'intégrant dans une perspective et une logique européenne. Les Espagnols ont réussi à fédérer divers pays le long de cet axe nord sud.

Cet axe nord sud, encore un, vient marginaliser davantage notre façade maritime atlantique rendant encore plus urgente la création du lobby est-ouest atlantique Via Atlantica pour l'affirmation et la prise en compte de cet axe ferroviaire est-ouest européen.

Les Espagnols, malgré une crise et des difficultés budgétaires plus graves que la France, ne se laissent donc pas distraire des enjeux du futur et continuent à croire aux chances et à l'avenir de leur pays, puisse en être également ainsi en France. Comment peut-on mener à bien un projet sans un minimum de rigueur et de constance dans ses ambitions ?

Une mobilisation s'impose pour créer avec le lobby européen Via Atlantica

  • continuer à renforcer par une augmentation des adhésions, chaque membre étant appelé à y contribuer. Ainsi, la Chambéry Métropole peut convaincre le Conseil Général de Savoie, etc.
  • impliquer les politiques qui doivent s'emparer du sujet Via Atlantica, pour ne pas le laisser aux seuls techniciens et à la seule technostructure, en développant une vision d'avenir. L'aménagement du territoire est encore un domaine sur lequel peuvent agir les politiques,
  • poursuivre dans la recherche d'alliés européens.