TRANSLINE
ALTRO

Transport 2020 n°1

Lancer un projet de cette envergure, c’est faire un pari sur l’avenir. C’est introduire de la prospective là où il n’y a que des préoccupations immédiates. Certains secteurs s’en accommodent, le transport, à cause des lourds investissements qu’il nécessite, en souffre. 2020, c’est loin me direz-vous ?

Encore une fois, compte-tenu de la lourdeur des investissements en cause c’est faire preuve d’une inconsciente légèreté que de penser que ces problèmes seront réglés « lorsque le moment viendra ». En réalité, le moment est venu d’étudier très sérieusement la réalisation d’une véritable transversale ferroviaire, fret et voyageurs, qui, agissant comme une colonne vertébrale, apporterait, plus que de simples améliorations, une véritable révolution dans les échanges pour les deux tiers de l’Europe. Ce n’est donc plus le projet d’une ville, d’une région ou encore d’un pays, mais celui d’une communauté d’intérêts dont tous les éléments sont ainsi certains d’être amarrés à l’Europe par leur intégration au réseau en cours de construction.

Un projet qui donne, enfin, un contenu au développement durable. Ensemble citoyens, approprions-nous le !

Rien ne saurait justifier les freins à une réalisation prenant véritablement en compte, pour une fois, l’intérêt général.