• Assemblée Générale - Discussion générale - 13/12/2013

    ... qu'une LGV. Il y a l'enjeu de doubler des branches ferroviaires en voie de saturation (mixité du trafic). Michel Caniaux souligne l'importance de la multifonctionnalité de la LGV Bretagne/Pays de la Loire grâce à la réalisation de la virgule de Sablé qui permettra la circulation de TER à 200...

  • AG ordinaire - Rapport d’activité du Président - 14/11/2011

    ... POCL au détriment de LN1 pour les relations Paris-Lyon et au-delà, d'où un report massif de trafic qui poserait problème pour satisfaire les dessertes de nos territoires vues dès lors comme des dessertes de seconde zone et étant traitées comme telles dans l'attribution des sillons....

  • AG ordinaire - Débat Ligne Nouvelle Paris-Normandie - 14/11/2011

    ... parties : La traversée du Mantois pour laquelle une solution doit être trouvée pour que le trafic banlieue extrêmement dense ne soit pas un obstacle au développement et à la qualité des relations Paris-Normandie. La vitesse envisagée est 200 km/h. La partie normande où la vitesse...

  • Association - Débat - 14/11/2011

    ... la mise en place des opérateurs ferroviaires de proximité (OFP) est une solution pour développer le trafic fret. Il n'y a pas lieu d'opposer les trafics fret et voyageurs. Guillaume Bertrand propose qu'à l'audition du 13 décembre à Lyon sur le fret on se batte pour ce dernier. Laure Déroche...

  • ALTRO - Rapport d’activité à mi-étape du Président - 7/6/2011

    ... « Autant dire que les statistiques qui sont d’ores et déjà présentées sur les trafics envisagés, les retours sur investissements et la valeur ajoutée des différents tracés du POCL sont faussées . Elles discriminent gravement le tracé Ouest-Sud, en regard de celles qui sont...

  • Assemblée Générale - Discussion générale - 7/6/2011

    ... la ligne St Etienne-Lyon devra bien être résolu un jour ; solution passe par un écrêtement du trafic actuel de la vallée du Gier grâce à la ligne du Nord via Roanne. L’électrification de St Etienne-Roanne est prévue et s’accorde avec une jonction ultérieure avec le POCL. Le...

  • AG ordinaire - Compte-rendu des travaux des deux groupes de travail - 20/10/2009

    ... mixité voyageurs/fret du Poitiers-Limoges qui sera l’un des exutoires du trafic portuaire par le transport combiné et accélérera le retour sur investissement. Il rappelle que ce serait une grave erreur de se contenter de la construction pour cette LGV d’une...

  • AG ordinaire - Que faire en attendant TRANSLINE au niveau du fret ? - 7/11/2008

    ... sur le fait que ce projet doit être un élément devant permettre un report important de trafics routiers vers le ferroviaire, donc un moyen fort de moins polluer, qui de fait, apporte une solution innovante et alternative au « tout routier » et répond bien aux...

  • Association - TRANSLINE voyageurs - 7/11/2008

    ... voyageurs » il faut que nous ayons une vue la plus exacte possible du réseau et du trafic « voyageurs » existant : des études sont faites, des associations et des organisations professionnelles font des sondages. comment optimiser les moyens existants et...

  • Association - Déroulement de la séance - 20/3/2008

    ... portuaire (« relance des ports » par François Fillon, perspective d’un trafic de 10M EVP. qu’il faudra bien transporter sans utiliser le seul mode routier !) interrégional (en invitant des régions voisines à travailler ensemble sans devoir communiquer entre...

  • Assemblée Générale - La discussion est ouverte - 20/3/2008

    M. FRANC souhaite que l’on étudie davantage encore les relations entre Transline et le trafic aérien puisque l’axe va desservir plusieurs plateformes aéroportuaires. Pour lui l’un des prolongements naturels de Transline est, en plus du Lyon Turin, la branche Sud du...

  • AG extraordinaire - Procès-verbal - 12/10/2007

    ... doit être mené avec ordre et méthode. Il se félicite des résultats encourageants en matière de trafic qu'a révélés l'étude. Enfin, le besoin de populariser la démarche lui apparaît évident et le premier colloque sur la T3A qui se tiendra le 26 octobre doit y participer. Des questions sur...

  • ALTRO - Rapport d’activités - 12/10/2007

    ... fait que l’intégrer renforce la pertinence du projet en lui assurant pour demain un volume de trafic plus important, la solidarité des collectivités à joué et sera appelée à se manifester à nouveau. En ce sans, notre projet est bien fédérateur. 2. Participation au lancement de...

  • ALTRO - Intervention de Gérard Franc - 14/10/2005

    ... Dans l’ensemble, tous mes interlocuteurs admettent, sous réserve de l’existence de trafics le justifiant , la crédibilité à long terme du projet. Mais on sent aussi que le projet dérange car il modifie la routine intellectuelle et les comportements quotidiens. Des contacts ont...

  • AG ordinaire - Débat : Et maintenant ? - 14/10/2005

    ... ou ça, c’est ça et ça, la modernisation du projet existant ayant une vocation de démarreur du trafic. Pour Angers, regardez ce qui s’est passé avec le tronçon central. Au début, il y avait un trait, puis on a discuté car des gens se sont intéressés au projet, et finalement on est arrivé...

  • Assemblée Générale - Assemblée Générale - 8/10/2004

    ... le Vice-Président André Pamboutzoglou Fabrice Charrier : la problématique d’abandon du trafic bois peut faire que, devant des préoccupations immédiates, le long terme soit relégué à plus tard. Michel Caniaux exprime son étonnement et son incompréhension pour cette réaction, et sa...

  • Association - L’étude prospective ou, plus exactement, l’étude pré-fonctionnelle - 8/10/2004

    ... l’infrastructure et de la capacité résiduelle de l’infrastructure. Effets induits et trafics possibles : concrétiser l’infrastructure et les schémas de services en se posant la question des points de départ, points d’arrivées, points d’arrêt possibles, exemple...

  • Assemblée Générale - Débat - 8/10/2004

    Maurice Kopecky : les Ports devraient devenir les moteur de tous ces trafics (exemple de Rotterdam) car actuellement on attend que les trafics arrivent. Or, il faut que l’on joue sur cet Arc atlantique. Lionel Clément : dans le cahier des charges, il y a un paragraphe qui explicite...

  • Assemblée Générale - Colloque de Clermont-Ferrand : le départ d’une course d’endurance - 4/10/2002

    ... de nouveaux débouchés maritimes via les ports de l’Atlantique constituant soudain une alternative sérieuse aux ports de la Mer du Nord grâce à des accès terrestres devenus performants; en apportant une solution pour la diffusion du trafic transpyrénéen sur le reste du continent européen.

  • ALTRO - Participation d’ à des colloques stratégiques - 4/10/2002

    ... des Conseils Régionaux Aquitaine et Midi-Pyrénées, de l’absence de projets pour diffuser le trafic transpyrénéen sur le reste du continent européen, une fois la chaîne montagneuse franchie. y voit là un lapsus révélateur qui montre bien que le problème du transport du fret n’a...

  • AG ordinaire - Evolutions du projet T.A.A. - 4/10/2002

    ... la consistance nécessaire pour prétendre à une vocation, au moins, européenne. une fluidité du trafic grande vitesse de manière à ne pas perdre dans les entrées de gare les gains de temps obtenus en ligne grâce à la nouvelle infrastructure. Il va de soi que l’ouverture de la section...

  • Poitiers - Intervention d’ sur l’existant - 4/10/2002

    ... la desserte en s’appuyant sur une argumentation technique solide et sur des observations des trafics (comptages). Une refonte de la desserte en accord avec ce que demandait a été obtenue. Cela est le résultat d’un travail commun avec le Conseil Régional Bretagne. Cependant, on a...

  • Assemblée Générale - Rapport d’orientation 2003 - 4/10/2002

    ... esprits L’onde de choc T.A.A. s’étend jusqu’en Ile de France où ses effets sur le trafic de transit qui étouffent la région-capitale seraient décisifs. Un premier contact est établi avec Serge Méry, Président de la Commission Transports du Conseil Régional. Pourquoi pas, à terme,...

  • Poitiers - Débat : comment faire avancer le projet ? - 4/10/2002

    ... quelque chose qui marche rapidement. Et pour résoudre les problèmes environnementaux posés par le trafic routier, l’opinion publique ne veut plus attendre 20 ans. Les politiques doivent donner la garantie qu’ils veulent poursuivre la modernisation de l’existant car c’est...