• transport - Adhésion du conseil général de la Creuse - 05/2008

    ... lancée pour la création d'une transversale. Or, la seule qui soit connue, et soutenue, est celle d'. Utopie ? J.-J. Lozach a rappelé qu'en son temps, la RCEA n'avait été rien d'autre. Et 40 ans plus tard, elle est presque finie. Or, la perspective d' est... de 30 ans.

  • fret-voyageur - TAA-TRANSLINE et les Municipales 2008 - 02/2008

    ... par la création d’un lien transversal fort avec diminution significative des temps de parcours entre Clermont-Ferrand et les villes concernées. La Ville de Thiers ne peut que s’associer à la volonté d’Altro de mettre en place ce projet structurant capital dans le...

  • Association - Des réseaux pour corriger la fracture territoriale - 12/2007

    ... radiales, on observe, en général, que seules les villes terminus bénéficient du plus gros gain de temps de transport. TRANSLINE, à l’inverse, devrait faire bénéficier d’importants gains de temps à toutes les villes qu’elle desservira. Dans le passé, toujours sur les lignes...

  • LGV - Les fonctionnalités de TRANSLINE - 12/2007

    ... aujourd’hui proches en distances kilométriques mais plus proches de Paris en distance-temps que de leur(s) voisine(s), Transline facilitera la construction d’aires de coopération métropolitaine qui ne subiront plus l’exigence de l’intermédiaire parisien. En étant un...

  • fret-voyageur - Les principaux enseignements du colloque du 26 octobre 2007 - 12/2007

    ... apte aux meilleures performances, appelé à transporter les voyageurs dans les conditions de temps et de confort les meilleures et à prendre en charge un trafic de fret massif : c’est pourquoi la mise en œuvre de ces « corridors » bénéficiera, au niveau...

  • LGV - Le temps c'est de l'argent... - 10/2007

    François Lépine, Président du Lyon Turin Ferroviaire, a déclaré au Progès : « Chaque année qui passe, le projet Lyon-Turin coûte 500 millions d'euros de plus. Donc, tout le temps mis à retarder la mise en œuvre des décisions me semble préjudiciable au projet. Il me semble que...

  • Association - T3A : cheveu sur la soupe ou réel apport ? - 09/2007

    ... de responsables comme un projet « supplémentaire » dont personne n’a le temps de s’occuper tant que d’autres projets « prioritaires » n’auront pas été menés à bien. Pour ces responsables, n’y aurait-il pas d’autre...

  • LGV - Grenelle de l'Environnement - 09/2007

    ... bien ». Or, le client du transport va regarder les performances offertes, notamment en temps de parcours, par les différents modes. Suivant les scénarios, on a ou on n’a pas besoin d’infrastructures. Si une certaine régulation peut intervenir dans le transport des...

  • LGV - Transversale Alpes-Auvergne-Atlantique (T3A) - 11/2006

    ... de 2005 pour défendre les trains Corail, B. Soulage a souligné «  il est plus que temps de faire non seulement du défensif mais aussi de faire de l’offensif  » a commandé une étude dont les résultats de la première partie ont été exposés lors de...

  • transport - Le tropisme parisien - 09/2006

    ... ne gomme pas d’un coup de baguette magique des siècles de centralisme parisien, mais il est temps d’amorcer le mouvement pour que le mot maillage prenne tout son sens... Certes, les flux les plus importants sont nord-sud mais en y regardant de près on s’aperçoit que, s’ils...

  • Association - Débat public Limoges-Poitiers - 09/2006

    ... pour pouvoir modifier, adapter ou améliorer nos propositions afin qu’elles soient les plus pertinentes possible, pour construire ensemble un projet viable et satisfaisant. Chaque chose en son temps, l’heure est à l’écoute par respect pour ceux qui ont quelque chose à dire...

  • LGV - fédère les projets - 06/2006

    ... aménagées et électrifiées. Enfin, des aménagements de lignes existantes peuvent offrir des temps de parcours interessants (du moins dans un premier temps) pour les tronçons les plus délicats à réaliser et à rentabiliser. La TAA ne pourra exister sans une interconnexion avec les LGV...

  • transport - L'Echo de la Haute-Vienne à l'initiative d'un débat de qualité - 06/2006

    ... qui ont besoin de développement comme les nôtres, si ce train venait à mettre en liaison dans des temps acceptables les ports de la façade atlantique de la Bretagne au Portugal, et le reste de l'Europe, qui pourrait s'y opposer, quel homme politique pourrait éviter d'y réfléchir. Au nom de quel...

  • LGV - Les grands élus du Sud-Ouest à contre-courant de l'Histoire - 05/2006

    ... gare St-Jean ouvrant de sérieuses perspectives de développement ferroviaire pour la région. Il est temps de réorienter ses ambitions en faveur de l'intermodalité structurée autour du rail. Les élus promoteurs du grand contournement autoroutier ne rendent pas service aux citoyens en ne leur offrant...

  • fret-voyageur - Un tout petit projet timide pour le Grand-Ouest - 04/2006

    ... la Bretagne sud. Rennes-Nantes en une heure soit un gain de 15 minutes par rapport au meilleur temps actuel. Voici le tableau comparatif entre cette proposition et celle d’ : Solution Km Coût (euros) Coût de la minute gagnée Economie d’exploitation Fréquentation (nb...

  • LGV - Le Grand Roanne prend un billet pour l'avenir ! - 03/2006

    ... axe européen, mais de s'impliquer dans les deux démarches qui sont bien complémentaires dans le temps. Tous les points de vue sont, certes, respectables mais les conséquences de leur concrétisation ouvrent des voies qui peuvent s'avérer fort divergentes et irréconciliables avec le développement...

  • Association - André Chassaigne : question écrite du 07/02/2006 au Ministre des Transports - 03/2006

    ... ligne à grande vitesse (LGV) Paris-Lyon, mais celle-ci sera en voie de saturation et les gains de temps seront limités, ou par une nouvelle LGV, transversale Alpes-Altantique (TAA) : Lyon-Clermont-Ferrand-Limoges-Bordeaux. Cette dernière option est préconisée par le CESR et a été soutenue...

  • LGV - Loi de Finance pour 2006 - Intervention de Mme Odile Saugues - 11/2005

    ... des projets concrets et être inscrits dans des programmations. On ne peut pas tout faire en même temps, car ce serait gaspiller à coup sûr l'argent public, si tant est qu'on puisse disposer à l'infini de moyens publics. Mme Odile Saugues Mais en Auvergne, on n'a jamais rien ! M. le ministre...

  • fret-voyageur - Avec l'Auvergne, osons l'aménagement du territoire... - 10/2005

    En ces temps de mondialisation galopante, les acteurs politiques déplorent la diminution de leur champs d’influence. L’aménagement du territoire reste un des secteurs sur lequel ils ont encore prise…à condition de le vouloir. Or, le 7 octobre, l’avis du CESR d’Auvergne...

  • Association - Lettre à Monsieur Alain Rousset - 09/2005

    ... montre son intérêt pour un aménagement du territoire équilibré en adhérant à dans un premier temps, à l’instar des Conseils Régionaux de l’axe Nantes-Lyon, et qu’il œuvre pour que cette pré-étude, la plus importante réflexion d’aménagement du territoire jamais...