TGV - TRANSLINE : Tout sauf une impasse !

Et un nouveau débat public, un ! Un nouveau débat public est, en effet, prévu à l'automne avec la décision de la CNDP (Commission Nationale du Débat Public) du 6 avril sur l'organisation d'un débat public concernant le « projet de construction d'une ligne de transport rapide entre Paris et la Normandie afin de relier Paris au Havre par Mantes et Rouen » soit une entreprise 10 à 15 milliards d'euros.

est d'ores et déjà intéressée par ce débat qui, outre les relations vers Paris, devra améliorer significativement les relations Caen-Rouen (1h35 par le train, 1h18 par la route, 40 minutes dans le meilleur scénario) dans le prolongement de TRANSLINE atteignant Caen depuis Rennes et Nantes, pour participer à la structuration du territoire du Grand-Ouest. C'est l'émergence d'une superbe rocade du Bassin Parisien qui aura pour vocation par la suite à rejoindre la LGV Nord répondant aux désirs de Bretons envisageant des liaisons avec le Bénélux sans passer par l'Ile de France encombrée.

Dès lors, les Rouennais et les Havrais auraient accès rapidement à la Bretagne, à Nantes, au Maine et Loire et à la Vendée, contribuant à la rentabilité de TRANSLINE et renforçant la section Caen-Rennes.

va donc être attentive au déroulement de ce débat comme elle l'est toujours à tous ceux qui sont étroitement liés à TRANSLINE.