ferroviaire - Le Comité des financeurs de la LGV Poitiers-Limoges choisit l’ultime ZPP

Le 6 novembre, le Comité des financeurs de la LGV Poitiers-Limoges s’est réuni pour choisir l’ultime ZPP (Zone Préférentiel de Passage) et demander à RFF de poursuivre l’étape 2 des études sur la base de cette zone. Seule nuance aux propositions RFF : à Poitiers, la LGV se raccordera à une quinzaine de kilomètres au sud (Asslones).

Cette solution ouvre des perspectives plus aisées pour le trafic fret ferroviaire de/vers le Grand Port Maritime de La Rochelle, puisque la ligne Poitiers-La Rochelle, peu après Lusignan, ne serait qu’à 7 ou 8 km de la LGV : un raccordement direct permettrait d’éviter aux convois fret le détour par Poitiers et l’indispensable rebroussement à cette gare contribuant à son encombrement et à des coûts d’exploitation supplémentaires au moment où il s’agit de les réduire pour rendre l’outil ferroviaire performant.

Rappelons que si le projet n’a pas été conçu pour le fret, le GRENELLE de l’environnement étant passé par là depuis, il est pertinent de l’envisager, notamment en rapport avec la transversalité, celle-ci ne pouvant pas débuter à Limoges pour se diriger sur Lyon.

De même la LGV SEA se trouverait à 5 ou 6 kilomètres, un raccordement orienté nord pourrait être utilisé par les TGV Paris-Limoges sans arrêt permettant ainsi de compenser la perte de 2 à 3 minutes dû au raccordement choisi et de respecter le temps de 1h50 du projet.