ALTRO - Assemblée Générale à Saint-Etienne - Dossier de presse

René Souchon, Président du Conseil régional d'Auvergne, a présidé l’Assemblée générale de l’association le 13 mars 2009 à Saint -Etienne.

Elu Président de l’association en octobre 2007 à Poitiers, René Souchon a présidé le 13 mars 2009 l’AG de printemps de l’association qui porte le projet de TGV « TRANSLINE - 3 Branches - 1 projet » (voir cartographie plus bas).

Depuis un an et demi, René Souchon avec les membres d’ ont accéléré le lobbying en faveur du TGV TRANSLINE, enregistrant de nombreuses adhésions de collectivités locales et d’élus, dont le Conseil général de Charente-Maritime, présidé par Dominique Bussereau, Secrétaire d’Etat aux Transports.

Le 13 mars, les membres d’ ont fait le point sur les récentes avancées enregistrées en faveur de TRANSLINE, notamment avec l’adoption de la Loi Grenelle 1 au Parlement en février 2009 qui prévoit après 2020 la création d’un « TGV Paris - Orléans - Clermont-Ferrand - Lyon » et un « barreau est-ouest ».

Pour l’Auvergne et Rhône-Alpes, ces projets de nouvelles infrastructures ferroviaires à grande vitesse doivent contribuer à la dynamique d’aménagement du territoire des bassins de vie et d’emplois qui seront traversés directement (Allier, Loire, Rhône) ou qui seront impactés (Puy-de-Dôme, Haute-Loire via la liaison Le-Puy-en-Velay - Saint Etienne modernisée d’ici 2013) par ce nouveau TGV.

A l’occasion de cette assemblée générale ont été abordés les prochaines actions de promotion et de communication en faveur de TRANSLINE :

  • campagne d’interpellation des candidats aux élections européennes,
  • participation au Salon International du Transport et de la Logistique les 24 - 25 et 26 mars prochain à Paris,
  • élaboration d’un livre blanc pour que la future ligne Paris - Orléans - Clermont-Ferrand - Lyon permette, par le choix d’un tracé le plus à l’ouest et le plus au sud possible, de relier les deux capitales régionales de l’Auvergne et de Rhône-Alpes en une heure. Ce document sera adressé au Préfet coordinateur des études du TGV Paris - Orléans - Clermont - Lyon, le Préfet de la Région Auvergne.

 

Participaient notamment à cette Assemblée Générale en compagnie de René Souchon, Bernard Bonne, Président du Conseil Général de la Loire, Jean-Louis Gagnaire, Vice-Président du Conseil régional de Rhône-Alpes, Laure Deroche, Maire de Roanne, Daniel Dugléry, Maire de Montluçon, Régis Juanico, Député de la Loire, Guy Labbe, conseil général de l’Allier, représentant le Président Dufregne, et Thierry Benoît, député d’Ile et Vilaine.

Excusé, Daniele Borioli, Vice-président de la province d'Alessandria et Adjoint aux Transports de Mercedes Bresso, Présidente de la Région Piémont, a tenu à adresser aux participants de l’Assemblée Générale un courrier où il exprime le vif intérêt de la région Piémont pour la démarche TRANSLINE.

En effet, à travers l’objectif d’améliorer les relations Alpes - Atlantiques via le Massif central, l’axe ferroviaire TRANSLINE s’inscrit dans la continuité du TGV Lyon - Turin actuellement en construction, offrant ainsi à ce projet majeur des fonctionnalités nouvelles en direction des ports français de la façade atlantique via l’Auvergne et le Limousin selon un axe Turin - Lyon - Clermont - Limoges - Poitiers et au-delà vers Bordeaux, La Rochelle ou Nantes.

De nombreux élus locaux de la Loire et de Haute-Loire étaient également présents.

René Souchon et les élus ont déjeune ensuite avec Maurice Vincent, Maire de Saint-Etienne, pour aborder des questions d’aménagement du territoire liée à cette thématique.

Le projet TRANSLINE


TRANSLINE : les fuseaux en France

Les barreaux en démarrage ou à l’étude :

  • Lyon - Turin (en phase de lancement),
  • Poitiers - Limoges (en phase opérationnelle pour livraison en 2016),
  • Paris - Orléans - Clermont - Lyon (études en cours pour débat public en 2010 - 2011 ; livraison prévue après 2020),
  • barreau est - ouest entre Limoges et Clermont via l’Allier et la Creuse (études à programmer).