fret-voyageur - L'ambition à côté de chez nous

Le Y basque va enfin démarrer.Cette infrastructure à écartement européen est destinée à relier les trois villes importantes basques (Bilbo, Donostia et Vitoria) en 30 minutes l'une de l'autre. Les trains de voyageurs circuleront à 230 km/h.

Les chiffres clés :

  • 172 km dont 60% en tunnel et 10% en viaduc,
  • 4,2 milliards d'euros
  • achèvement prévu : 2010, ce qui est très ambitieux mais quand bien même il y aurait deux ou trois ans de retard,comme pour Madrid-Barcelone, ce serait déjà très bien si l'on compare aux délais prévus pour l'achèvement du TGV SEA entre Tours et Bordeaux annoncé pour 2016 et que Bordeaux-Euskadi n'a pas de calendrier, le tout dans une topographie globalement plus facile si l'on excepte Bayonne-Euskadi. Quel est le secret de ce dynamisme ?

Voici encore une preuve de l'audace de certains de nos voisins, confère les Italiens et le tour de force qu'ils sont en train de réaliser sur Bologna-Firenze : 81 km de Ligne à Grande Vitesse dont 76 en tunnel...

Alors, dans ce contexte, la TAA et le Massif Central...