transport - Quel tracé pour structurer au mieux cet Hexagone central ?

Extrait de Transport 2020 n°22

2 scénarios "cousins germains"Ce Scénario apparaît manifestement beaucoup plus équilibré !
CELUI-CI ?
Scénario Ouest
Le scénario OUEST
CELUI-LA ?
Scénario Ouest
Le scénario MEDIAN

5ème scénario
Le cinquième scénario

Le cinquième scénario

5ème scénario

  • Un tracé qui organise symétriquement l’Hexagone central créé par POCL,
  • Le maximum de collectivités sont positionnées sur l’axe ferroviaire Paris-Lyon,
  • Les liaisons Clermont-Lyon et Clermont-St Etienne en 1h15 sont possibles,
  • Montluçon-Lyon (1h15) et Montlucon-Clermont (45 min) sont réalisables dans les meilleures conditions, c’est-à-dire par fer sans rupture de charge,
  • Un axe à Vitesse Elevée (220 km/h), complémentaire de la LGV, est à inclure dans le projet POCL : Bourges-Nevers-Moulins-GN Porte d’Auvergne TGV arrimant dans le système les deux préfectures,
  • Une équité parfaite entre les 3 villes de l’Allier sur Paris (1h30) et sur Lyon (entre 50’ et 1h15),
  • Une amorce du Barreau Est-Ouest est ainsi assurée de Lyon au Montluçonnais.

Il rassemble toutes les conditions pour organiser cet Hexagone central et préparer l’accueil d’une part significative de la future croissance de la démographie nationale ainsi que de nouvelles activités.

Le scénario OUEST

Scénario Ouest

Trop de tentacules : un espace où les bassins de vie sont dispersés et mal reliés.
Le secteur occidental apparaît déstructuré et promis à l’abandon.

Le scénario MEDIAN

Scénario Médian

Décalé davantage vers l’Est, le tracé de la LGV, sur une marge de l’Hexagone central, n’apporte rien aux régions traversées : c’est un « Paris-Lyon » déconnecté d’Orléans, de Bourges, de Châteauroux, de Montluçon, de Clermont, de Saint Etienne etc.