Flash !
L'enquête publique concernant la LGV Limoges Poitiers se déroule du 30 mai au 12 juillet 2013. propose une lettre pétition pour que celle-ci constitue le premier maillon du projet TRANSLINE :
Résolution sur le BEO

TRANSLINE/Barreau Est-Ouest (BEO), un outil majeur de la structuration du territoire français et européen

constate :

  • que la dernière version des cartes des RTE-T n'irrigue que très imparfaitement le territoire français dont des pans entiers sont ignorés, en particulier l'Auvergne, le Limousin et le Centre,
  • que les projets à dimension européenne ont vocation à être prioritaires,
  • que le projet BEO constitue, entre l'Atlantique et Lyon-Turin, un axe à part entière du réseau central (core network) des RTE-T mais que le POCL ne figure pas dans les RTE-T alors qu'il s'intègre au BEO dans sa partie sud (Montluçon / Lyon) avec les liaisons Nantes-Lyon et Bordeaux-Lyon.

demande :

  • que les projets POCL et BEO soient les outils d'un développement territorial équilibré et ambitieux, source de développement économique et d'une meilleure répartition démographique,
  • que dans le cadre d'une révision du RTE-T central :
    • Nantes intègre la liste des noeuds urbains européens du réseau central (« nodes of the core network ») qui fera de cette section du Barreau est-ouest un corridor européen pour les voyageurs,
    • le port de La Rochelle, au tonnage égal à celui de Bordeaux, intègre la liste des grands ports européens (« maritime ports »), la ligne La Rochelle-Poitiers étant dès lors associée au corridor européen est-ouest,
    • le port de Brest y a également sa place (argumentaire européen p.3),
    • le BEO soit intégré au RTE-T central afin de compléter le maillage du territoire européen en reliant notamment les capitales régionales entre elles.
  • que le débat public sur les lignes Bretagne Ouest et Rennes-Nantes, prévu en 2013, permette de mailler le réseau breton en cohérence avec le BEO,
  • que les études exploratoires soient lancées pour le Barreau Est-Ouest avec comme objectif Nantes-Lyon en moins de trois heures, Bordeaux-Lyon en moins de 2h30 et La Rochelle -Lyon en moins de 3h30.

Voté en Assemblée Générale le 5 juillet 2012

Résolution du 5 septembre 2012

TRANSLINE/Barreau Est-Ouest (BEO), un outil majeur de la structuration du territoire européen.

Les 36 collectivités membres de l'association sont conscientes de l'étroitesse de la marge de manœuvre existante entre la nécessité d'une politique budgétaire rigoureuse, le besoin d'une relance économique créatrice d'emplois et les préoccupations sociétales dans le domaine de l'environnement qui se sont traduites dans la loi Grenelle 1.

estime que le Schéma national des infrastructures de transport constitue un document sans aucune incidence budgétaire. Il s'agit seulement d'un outil destiné à assurer la cohérence et l'homogénéité des futures infrastructures de transport dans une situation démographique évolutive. Il doit donc être établi sans délai et notifié aux institutions communautaires qui révisent actuellement la liste des Réseaux Européens de Transport.

Dans ce cadre appelle l'attention du gouvernement sur la complémentarité entre le projet Paris-Orléans-Clermont- Lyon (POCL) et le barreau Est-Ouest (BEO), tant en ce qui concerne l'aménagement du territoire national et les relations interrégionales que sur l'aspect européen. En effet le POCL, pris isolément, n'apporte aucune fonctionnalité internationale nouvelle, laquelle est déjà assumée par la ligne Paris Lyon actuelle. En empruntant la partie sud du POCL le BEO permettra d'assurer des relations transfrontalières entre la péninsule Ibérique et la façade atlantique et ses ports d'une part, l'Italie et l'Europe centrale d'autre part.

Le barreau Est-Ouest apparaît ainsi comme le maillon clé du système ferroviaire à grande vitesse national et européen. Sa réalisation dans un délai rapproché montrerait aux opérateurs financiers la volonté de la France de mailler le réseau et produirait ainsi un effet d'entrainement de nature à mobiliser les ressources de toutes origines.

En conséquence demande l'ouverture rapide d'une étude en vue de préciser le tracé du BEO avec, comme objectif, Nantes-Lyon en moins de 3h, Bordeaux-Lyon en moins de 2h30 et Lyon-La Rochelle en moins de 3h30.

Analyse de la décision de RFF du 20/06/2012, relative au projet de la LGV P.O.C.L.

Voir la cartographie

A - considère qu'une année complémentaire de réflexion permettra d'affiner le projet POCL pour « confirmer les objectifs initiaux du projet »

B - De même, enregistre avec beaucoup de satisfaction que soit retenu « l'objectif complémentaire suivant : concevoir une infrastructure dont les performances permettront aux partenaires concernés de réunir les conditions d'une desserte à grande vitesse pertinente entre Clermont et Lyon en prenant en compte les conditions d'arrivée sur Lyon (articulation avec la problématique du nœud ferroviaire lyonnais ».

C - adhère pleinement à l'orientation affirmée en vue du nouvel examen du projet POCL à savoir « l'articulation du projet avec la modernisation du réseau existant ainsi que la cohérence avec les autres projets de développement du réseau à grande vitesse »

D - apprécie la reprise par RFF de sa suggestion « d'une réalisation phasée de l'infrastructure nouvelle ».

Présidence d’ : René Souchon passe la main à Jean-Michel Guerre

Le Conseil d'administration de l’association , qui milite pour le projet TRANSLINE, était réuni à Paris le 5 septembre, et a élu à l'unanimité Jean-Michel Guerre nouveau président de l’association. Jean-Michel Guerre est Président de l’agglomération Vichy Val d'Allier et Vice-Président du Conseil Régional d’Auvergne, en charge de l’attractivité des territoires.

René Souchon, président d’ depuis 2007, a choisi de passer la main. Le conseil d'administration d’ a rendu hommage à l’important travail réalisé par René Souchon au cours des cinq années de sa présidence. Le Président de la Région Auvergne, nommé récemment à la Présidence de la commission des « ressources naturelles » du Comité des Régions d’Europe, quitte la tête d’ sur un bilan très positif : est désormais reconnue au niveau national comme l’une des associations les plus influentes dans le domaine de la grande vitesse ferroviaire. Le barreau Est-Ouest, porté par dans le cadre du projet TRANSLINE, est désormais inscrit dans la loi. Avec une forte implication dans les débats publics sur les projets de LGV, en particulier le Poitiers Limoges, la Ligne Nouvelle Paris Normandie et surtout le Paris Orléans Clermont Lyon. a su défendre, au cours de ces dernières années, une autre vision de l’aménagement du territoire.

Jean-Michel Guerre est à la tête d’une agglomération de 80 000 habitants, pour laquelle l’arrivée de la grande vitesse ferroviaire représente un enjeu majeur. Mais pour le nouveau Président d’, consolider les liens entre les 37 collectivités adhérentes à l’association autour du projet TRANSLINE est une priorité. Jean-Michel Guerre souhaite renforcer l’aspect fédérateur de TRANSLINE, projet structurant à l’échelle nationale et européenne. Le projet permettra à terme de relier à grande vitesse la façade atlantique à Lyon, via le Massif Central, puis l’Europe continentale. TRANSLINE s’inscrit dans le schéma du futur réseau européen des infrastructures de Transports (RTE-T) actuellement en discussion au niveau des instances européennes. L’autre priorité du nouveau président d’ sera donc de porter la voix de l’association auprès des instances Bruxelloises. Jean Michel Guerre sera aidé sur ce point par René Souchon, qui ne s'éloigne pas pour autant de l'association, et entend bien user de son influence à Bruxelles pour développer le lobbying européen en faveur de TRANSLINE.

POCL - Délibération CA RFF 7 juin 2012

Comme il était souhaitable, le communiqué de R.F.F. conclut que le Débat Public ne pouvait être considéré comme ayant dégagé la solution répondant aux impératifs fixés au POCL et aux voeux des collectivités.

Plutôt qu’une décision précipitée et insatisfaisante, RFF préconise une année supplémentaire de concertation autour de deux des quatre tracés initialement présentés : le tracé ouest et le très contestable tracé « médian ».

Pour , mieux vaut un projet mûri et réfléchi qu’un projet bâclé : ce temps de réflexion complémentaire permettra d’affronter enfin la question de mise en cohérence du projet POCL avec les autres projets de LGV…dont RFF semble découvrir qu’elle a été escamotée : le barreau Est-Ouest avait fait l’objet de nombreuses questions orales et écrites d’, toutes rejetées durant le Débat Public.

Par ailleurs, la mise à l’écart du tracé Est comme de toute option de passage par Mâcon et l’accent mis sur la liaison à Grande Vitesse entre Clermont et Lyon ne peuvent qu’être salués et approuvés.

considère qu’ainsi un certain nombre d’éléments de son expertise ont été pris en considération mais fera preuve d’une vigilance extrême tant RFF a pu, dans le passé, remettre en cause des orientations, voire des décisions considérées comme acquises, sur d’autres projets (cf. LGV Rhin-Rhône, LGV PACA...).

POCL ne peut se résumer au simple doublement de l’actuelle LGV Paris-Lyon : ce projet doit contribuer à l’aménagement du territoire.

POCL - Délibération CA RFF 7 juin 2012

Contribution au débat public Ligne Nouvelles Paris Normandie

LNPN, un projet à articuler avec le Barreau Est-Ouest issu du Grenelle de l'environnement et repris dans le Schéma National des Infrastructures de Transport.

Voir la cartographie

(Association Logistique TRansport Ouest), présidée par René Souchon, Président du Conseil Régional d'Auvergne, regroupe 35 collectivités (CR,CG,CDA,CU) dont Caen La Mer, des acteurs économiques (CCI,CRCI, entreprises), des associations... militant pour le projet TRANSLINE ("trois branches, un projet"), est la mise en cohérence de trois projets du Grenelle de l'environnement repris dans le Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT) : le Poitiers-Limoges, le Paris-Orléans-Clermont-Lyon et le Barreau Est-ouest qu' propose de prolonger jusqu'à Caen à partir de Rennes pour qu'il soit articulé avec LNPN. Contact : altro.michel@wanadoo.fr - www.altro.org

A la Une

Compte-rendu de l’Assemblée Générale. d’ - La Rochelle 5 juillet 2012 - 5/7/2012

Participants - 5/7/2012

Adhérents présents : Karine ALLENNE, représentant président de la Communauté Urbaine de Bordeaux Jean-Claude BECHADE, 87 Thierry BENOIT, député Ille et Vilaine vice président d’ Christophe BIDAU, représentant Dominique JULAUD président du Pays de Redon Pascal BIRONNEAU, 79 ...

Adoption du compte-rendu de l’Assemblée Générale du 14 novembre 2011 qui s’est tenue à Vichy - 5/7/2012

Les termes en sont adoptés à l’unanimité.

Rapport d’activité du Président et du Délégué Général - 5/7/2012

Intervention de René SOUCHON « Chers Amis, «  Nous voici réunis pour notre 10 ème Assemblée Générale depuis que vous m’avez confié la présidence de notre Association. «  Une occasion de faire le point, d’autant que les projets sur lesquels nous travaillons et qui, participent, pour ...

Point financier - 5/7/2012

Bertrand SALVAT fait état du bilan qui lui a été transmis par le trésorier Jean -Marc MIGUET , excusé. A la date du 29 juin 2012, Les deux comptes courants de l’Association ont, au total, un solde positif de 152 930,59 €, Le compte épargne se chiffre à 80 164,89 €. Les adhérents ...

Elections complémentaires au Conseil d’Administration - 5/7/2012

Des sièges demeurent vacants qui sont énumérés par le Secrétaire Général, à la demande du Président : trois sièges au titre des membres institutionnels, deux sièges au titre des acteurs économiques, un siège au titre des opérateurs ferroviaires, deux sièges au titre de régions européennes ...

Compte rendu des travaux du matin sur les décisions de RFF du 20 juin 2012 - Discussion générale - 5/7/2012

Bertrand SALVAT indique que lorsque la convocation à l’AG a été envoyée avec l’ordre du jour, nous n’étions pas en capacité de savoir quelle serait la décision de RFF, à la suite du Débat Public. Il se trouve qu’une année supplémentaire de réflexion évitant toute orientation précipitée est ...

Quelles opportunités nouvelles pour le projet TRANSLINE, suite aux décisions prises pour les LGVPACA, SEA, et Lisbonne-Madrid ? - 5/7/2012

Michel CANIAUX illustre, par un exemple, que les projets peuvent évoluer à l’issue d’un Débat Public qui a débouché sur des « décisions de RFF » que l’on pouvait donc croire définitivement acquises : le TGV PACA qui devait être à Grande Vitesse de Paris à Nice est promis aujourd’hui ...

Le Réseau à Grande Vitesse breton - 5/7/2012

Michel CANIAUX rappelle ce qui a été dit, lors de l’atelier de travail, sur l’évolution du réseau à Grande Vitesse en Bretagne. Le Débat Public va bientôt être lancé : y participera. René SOUCHON souhaite que nos représentants des collectivités bretonnes veillent à ce que l’association ...

Fixation des date et lieu de l’Assemblée Générale statutaire annuelle - 5/7/2012

Michel CANIAUX fait part de l’accord du Conseil Régional de Rhône-Alpes d’accueillir l’A.G. Bertrand SALVAT demande qu’elle ne se tienne pas avant la seconde quinzaine de novembre dans la mesure où notre exercice financier se clôt le 30 septembre : notre expert-comptable souhaite disposer d’un ...

La dimension européenne - 10/2012

TRANSLINE, l'ouvrage indispensable pour la structuration du territoire français et européen

1. TRANSLINE contribue à achever les maillons manquants (missing links) du réseau ferroviaire ferroviaire européen
2. TRANSLINE contribue à éliminer les goulots d'étranglements
3. TRANSLINE est le maillon-clé de la Ligne Européenne Ouest-Est (LEOE) et apporte une plus-value essentielle au continent européen...
4. TRANSLINE contribue à la cohésion territoriale de l'Union en intégrant les réseaux des Etats-membres les plus récents et en faisant fonctionner « à plein » la dynamique de LEOE
5. TRANSLINE présente des perspectives de bénéfices sociaux-économiques
6. TRANSLINE contribuera au développement de la mobilité durable
7. TRANSLINE facilitera, de manière significative, la mobilité des personnes et les échanges de fret entre les pays de l'UE
8. L’intégration de TRANSLINE dans le réseau central RTE-T s’impose puisque conditionnant une LEOE performante
9. TRANSLINE répond aux conditions d’éligibilité au RTE-T central

Compte-rendu de l’A.G. d’ - 14 novembre 2011 - Vichy Val d'Allier - 14/11/2011

Participants - 14/11/2011

Présents : JC Béchade, Limousin G Bertrand, Limousin O Bertrand, Syndicat des Forestiers privés du Limousin F Brohan, Auvergne S Buchora, Auverge M Caniaux, S Carletti, Vichy Val d'Allier D Daile, L Déroche, VP Grand Roanne D Dugléry, Président cda ...

Adoption du procès-verbal de la réunion de l’A.G. de Roanne du 7 juin 2011 - 14/11/2011

Les termes en sont adoptés à l’unanimité.

Rapport d’activité du Président - 14/11/2011

« Depuis notre dernière Assemblée Générale statutaire de Nantes, l'actualité relative à notre projet TRANSLINE a été riche d'évènements et d'interventions. «  Rappelons que le grand projet TRANSLINE est constitué de plusieurs éléments que nous avons qualifiés de « branches », ...

Adoption du rapport financier - 14/11/2011

Jean-Marc MIGUET , Trésorier, commente le tableau reprenant les comptes de l'exercice écoulé et présente les éléments qui ont marqué l’année 2011 : Les adhérents au 30/9/2011 : Les Individuels ont cotisé pour un montant de 1 455,00 ? Les 40 adhérents institutionnels ont cotisé ...

Elections des membres renouvelables du Conseil d'Administration - 14/11/2011

Si on reprend la liste des sièges au CA, sont à renouveler : Au titre des membres institutionnels Thierry BENOIT, Maxime BONO, Gilles BOURDOULEIX, Alain CLAEYS, Laure DEROCHE, Daniel DUGLERY, Serge GODARD, Guy JOUHIER, Patrick RIMBERT, Bernadette VERGNAUD. Il demeure 3 sièges vacants. La ...

Résumé du groupe RENAPOLI/BCE - 14/11/2011

Il a été rappelé avec insistance par de nombreux membres que si, en ce moment, deux programmes étaient en discussion dans des phases distinctes - le Poitiers-Limoges et le POCL - il ne fallait pas oublier le pilier d', à savoir la transversalité. L'intensification du message politique doit ...

Débat POCL - 14/11/2011

Le Président l'a évoqué largement dans son intervention.

Débat Ligne Nouvelle Paris-Normandie - 14/11/2011

Le projet LNPN est un projet totalement différent du POCL. L'accent est mis sur la structuration des territoires normands. Le projet comprend deux parties : La traversée du Mantois pour laquelle une solution doit être trouvée pour que le trafic banlieue extrêmement dense ne soit pas un ...

Débat - 14/11/2011

Pim de Roos interroge René SOUCHON sur l’articulation qu’il conçoit entre ses fonctions de Président d' et de Président d'une collectivité. René Souchon répond qu'il n'y a pas confusion des genres mais cohérence. Il défend TRANSLINE dont le projet appartient à son programme d’élu ; une ...

Implication d' dans les Trains d'Equilibre du Territoire, « démarreurs » de TRANSLINE - 14/11/2011

La question se pose et le Président donne la parole à Jacques ROLLIN pour communiquer sur ce sujet. Jacques ROLLIN reçoit le soutien de l'assemblée pour mener une réflexion sur les TET (Trains d'équilibre du Territoire) qui sont un démarreur de TRANSLINE en permettant d'offrir quelques services ...

Transport 2020 n°22 est sorti ! - 03/2012

Voir Transport 2020 n°22

Un Débat Public insatisfaisant !

Nous avions souhaité la clarté et l’honnêteté mais le Débat Public sur la LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL) a été décevant. Si l’organisation et l’animation du débat par la CPDP, sous la houlette du Président Gaillard, ont été rondement menées, il n’en reste pas moins que le dossier du maître ...

2011 : de nouvelles adhésions ! - 03/2012

Le Conseil Régional Rhône-Alpes, La Communauté Urbaine de Bordeaux, Caen la Mer, la Communauté de Communes du Pays de Chemillé, le Conseil Général de la Dordogne, Le Conseil Général d’Ille et Vilaine, La Communauté d’Agglomération du Pays de Vannes. et 2012 a bien commencé avec celle du Pays du ...

Solidarité ! - 03/2012

Le TGV PACA montre comment un projet peut évoluer : d’un scénario choisi à l’issue du Débat Public... le projet a évolué, au cours des réunions de concertation ultérieures, en privilégiant une dominante interrégionale intégrée à l’Arc méditerranéen et à la vitesse maximale revue en conséquence ...

Bouillonnement (du) ferroviaire - 03/2012

Assises Ferroviaires et Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT) Parmi les rapports des Assises, celui de la commission n°3, animée par Nicolas Baverez, sur « l’économie du ferroviaire », interpelle ceux qui sont en attente de ligne nouvelle. 1 - Des TAGV uniquement sur LGV ...

Paris-Périgueux : quelle mouche a donc piqué RFF ? - 03/2012



RFF veut assurer les Paris-Périgueux non plus via Limoges mais via Coutras, sous l’alibi d’économies ! Et de chercher à impressionner les élus par un chiffre brut : 176 M€ pour l’électrification de Limoges-Périgueux contre 127 M€ pour l’électrification Coutras-Périgueux ! ...

Les gares TGV en Bourgogne ! - 03/2012



L’ouverture de la première partie de la branche « Est » de la LGV Rhin-Rhône, l’amenant quasiment aux portes de Dijon, fait de la capitale bourguignonne la troisième gare TGV sur LGV de la région (après celles de Mâcon et de Montceaux-Montchanin-Le Creusot). Une quatrième est projetée sur ...

Parmi les cahiers d’acteurs et les contributions... POCL - 03/2012

Les adhérents d’, tant institutionnels qu’adhérents individuels, ont largement participé au Débat Public, apportant leurs arguments propres en faveur du tracé « Ouest-Sud » ; une mention particulière doit être faite à ceux de la façade atlantique qui ont démontré que ce tracé ...

Principales interventions du Secrétaire Général et du Délégué Général d' - 03/2012

Débat Public Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL). Extraits des verbatim que l’on peut retrouver dans leur intégralité sur « lgv pocl débat public.org » L’ouest-sud et les autres tracés Sur le principe de cette LGV parfois contestée Le tracé « Médian » pose problème... Sur le ...

L’ouest-sud et les autres tracés - 03/2012

« Après études et réflexions, a opté pour le tracé « ouest-sud », celui qui répond à un véritable aménagement du territoire, dans la mesure où il borde le maximum d’agglomérations et bassins de vie porteurs d’avenir de par leurs activités actuelles et nouvelles qui les ...

Sur le principe de cette LGV parfois contestée - 03/2012

« ... nous avons pris acte de la nécessité de construire une ligne bis entre Paris et Lyon. Il y a un bouchon à faire sauter sinon, de cette immobilisation qui naîtrait sur la ligne LGV n°1, apparaîtrait très rapidement une paralysie de l’ensemble du réseau ferré français. Par conséquent, il ...

Le tracé « Médian » pose problème... - 03/2012

« ... non seulement pour l’Auvergne mais aussi pour le Centre où toutes les collectivités sont un peu mises au piquet. On voit bien que, non situées sur l’axe structurant, à chaque fois, il faut faire des rebroussements. Ce qui est important... va être au niveau des dessertes et notamment des ...

Sur le tracé Ouest-Sud : les questions des ratios, de clientèle et de coûts - 03/2012

« Les ratios projetés par RFF méritaient manifestement une correction, dans la mesure où ils me semblent orientés. Pour la première fois, ce soir, vous avez publié un faisceau qui peut correspondre au barreau Est-Ouest. C’est la première fois. Je vous en félicite, mais à partir de là, vous ne ...

Les antennes à partir de la LGV - 03/2012

« Un certain nombre de villes vont être rejointes à partir de la LGV par l’utilisation du réseau historique. J’ai lu la dernière livraison du bulletin de RFF et j’ai constaté que les Trains à Grande Vitesse subissaient des retards , des incidents en ligne et où précisément ? Précisément ...

Les temps de parcours et les fréquences affichés par RFF - 03/2012

« Un opérateur ferroviaire a affirmé que les TGV Paris-Saint-Étienne effectueraient leur trajet via Lyon et non directement à partir de Roanne. Il y aurait donc pénalisation des voyageurs sur le plan du prix du ticket, pénalisation en temps de transport, 20 minutes, nous l’avons dit tout ...

La gare nouvelle Auvergne TGV - 03/2012

« J’aimerais revenir sur la gare nouvelle, qui est effectivement une formidable chance pour l’Auvergne. Je rappelle que la gare nouvelle doit apporter des fonctionnalités et des services supplémentaires et non pas se substituer à la gare centrale qui a toute son importance. De par le poids ...

La prise en compte du fret - 03/2012

« Les lignes nouvelles, maintenant, sont à vocation plutôt mixte. Par conséquent, dans la conception du projet POCL, il faut prendre garde à ce que l’infrastructure ne présente pas ultérieurement des obstacles infranchissables. Il y aura des progrès, avec la motorisation répartie, y compris ...

Un élément capital manque au dossier - 03/2012

« L’opportunité qui n’a jamais été abordée vraiment en profondeur dans le débat, c’est l’opportunité de créer un véritable projet territorial d’envergure qui rapproche et unisse les 12 villes directement concernées par le POCL, dont Saint-Étienne et Sud-Loire. La LGV est l’outil pour ...

Le barreau Est-Ouest, ce n'est pas rien - 03/2012

LE BARREAU EST-OUEST, CE N’EST PAS RIEN Trafics par section voyageurs (en millions de voyageurs) Trafic fret (en millions de tonnes) Rennes-Nantes 3,5 2 Nantes-Poitiers 4,7 4,5 Poitiers-Limoges 6 2,2 Angoulème-Limoges 1,8 3,4 Limoges-Clermont Fd* 4,5 4,6 Clermont Fd-Lyon* 7,2 5,4 Etude JLR 2007 ...

Réponse à ceux qui contestent ou veulent dénaturer la LGV - 03/2012

Une curieuse intervention de la FNAUT Moulins, 15/11/2011 « S’il s’agit uniquement de desservir les territoires du Centre de la France, quel est le critère d’une bonne desserte ferroviaire, exprimé en temps de déplacement entre une ville de province de cette région et Paris ? Nous pensons ...

Quel tracé pour structurer au mieux cet Hexagone central ? - 03/2012



2 scénarios "cousins germains" Ce Scénario apparaît manifestement beaucoup plus équilibré ! CELUI-CI ? Le scénario OUEST CELUI-LA ? Le scénario MEDIAN Le cinquième scénario Le cinquième scénario Un tracé qui organise symétriquement l’Hexagone central créé par ...

Ligne Nouvelle Paris Normandie - 03/2012

Ce projet comporte deux objectifs : désaturation du Mantois, relier rapidement les villes normandes entre elles et avec Paris. Pour cela, il est évoqué une vitesse de 160 à 200 km/h pour la traversée du Mantois, puis 250 km/h au-delà. a produit une contribution qui se veut ...

Bureau et Conseil d'Administration 2011/2012 - 03/2012

Président : René SOUCHON , président du conseil régional d’Auvergne Vice-Présidents : Thierry BENOIT , député d’Ille et Vilaine Daniel DUGLERY , président de la C.A.M., maire de Montluçon Gérard FRANC , délégué Ile-de-France et Europe Guy JOUHIER , vice président Rennes-Métropole ...

Débat public LGV POCL - Cahier d'acteur n°15 - 11/2011

Les cahiers d’acteurs sont des contributions publiées par la CPDP LGV POCL. Elle s’assure que ces contributions respectent les règles qu’elle a fixées et qui sont rappelées sur son site internet www.debatpublic-lgv-pocl.org. Le contenu des cahiers d’acteurs n’engage que leurs auteurs.

(Association Logistique Transport Ouest), présidée par René Souchon, Président du Conseil Régional d’Auvergne, regroupe 33 collectivités (CR, CG, CDA, CU), des acteurs économiques (CCI, CRCI, entreprises), des associations... militant pour le projet TRANSLINE ("trois branches, un projet").

Ce cahier d’acteur a été rédigé par :

ALTRO
BP 104 - 17004
La Rochelle cedex 1
Contact : altro.michel@wanadoo.fr
www.altro.org

Les principes de base pour la réussite du projet POCL - 11/2011

1 Un des objectifs de la LGV POCL est de doubler la LGV-LN1 PARIS-LYON actuelle : elle n’a pas vocation à s’y substituer, ni à la concurrencer, en temps de parcours, sauf à créer un report de la clientèle actuelle de la LN1 sur le POCL et à y provoquer la saturation à laquelle on veut échapper ...

L'Association a arbitré pour le tracé Ouest Sud desservant Roanne sans ambiguïté aucune - 11/2011

Pour sa conformité à tous les impératifs de la LOI GRENELLE - 11/2011

1 Il répond particulièrement à l’objectif de la Loi Grenelle, recommandant la desserte des capitales régionales et l’organisation de liaisons entre elles ; il participe à ce principe pour Orléans et Clermont-Fd, reliées entre elles et avec Lyon, mais aussi au plus près pour les agglomérations ...

Pour sa pertinence particulière en matière d’aménagement du territoire - 11/2011

4 Le scénario Ouest-Sud élargit notablement le nombre de bassins de vie couverts par les L.G.V., dynamise des territoires à qui il donne une chance pour attirer de nouvelles activités, et bénéficier d’un regain démographique, et il participe à une véritable politique « d’aménagement équilibré ...

Pour sa complémentarité avec d’autres projets - 11/2011



8 Il s’accorde avec le projet d’interconnexion LGV Sud-Ile de France, aujourd’hui acté. 9 Il s’inscrit utilement dans des interconnexions avec le réseau historique - le POLT, le Clermont-Paris, le Lyon-Limoges ou le Roanne-St Etienne - et rend compatible la construction future du BEO ...

Pour son ratio coût/service aux populations et son éligibilité aux Fonds Européens - 11/2011

Le format du POCL ne saurait être contraint par les prévisions de trafics correspondant à l’état actuel des territoires et du réseau des seules années 2030 : il doit être ouvert au volontarisme et au dynamisme des territoires en matière de développement et aux évolutions ultérieures du réseau à ...

Pour son moindre impact sur l’environnement - 11/2011

15 Le tracé Ouest-Sud est davantage respectueux de l’environnement dès lors qu’il utilise sur la majeure partie de son tracé des couloirs d’infrastructures existantes (A 71 jusque dans l’Allier, lignes à haute tension électriques). Il doit contourner la Forêt de Tronçais et le vignoble de ...

Pour le FRET - 11/2011

16 Il permet, dans la perspective du BEO, une intégration du fret dont les conditions techniques auront évolué d’ici à 2025/2030.

Conclusion - 11/2011

est attachée au choix du tracé Ouest-Sud pour, outre le meilleur lien permettant l’émergence d’un réseau de villes sur ce nouveau territoire à construire, offrir les meilleures relations entre Lyon et toute la façade atlantique. C’est lui qui donne la dimension européenne à l’ensemble du ...